Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Très souvent, il part du stéréotype, de l'opinion banale qui est en lui. Et c'est parce qu'il n'en veut pas (par réflexe esthétique ou individualiste) qu'il cherche autre chose ; habituellement, vite fatigué, il s'arrête à la simple opinion contraire, au paradoxe, à ce qui dénie mécaniquement le préjugé (par exemple : "il n'y a de science que du particulier.") Il entretien en somme avec le stéréotype des rapports de contrage, des rapports familiaux.

C'est une sorte de "déport" (de "sport") intellectuel ; il se porte systématiquement là où il y a solidification du langage, consistance, stéréotypie. Telle une cuisinière vigilante, il s'affaire, veille à ce que le langage ne s'épaississe pas, à ce qu'il n'attache pas. Ce mouvement, qui est pure forme, rend compte des progrès et des régrès de l'oeuvre : c'est une pure tactique langagière, qui se déploie en l'air, hors de tout horizon stratégique. Le risque, c'est que le stéréotype se déplaçant historiquement, politiquement, il faut bien le suivre, où qu'il aille : que faire, si le stéréotype passait à gauche ?"

(Roland Barthes)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :