Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jacques-Bénigne Bossuet (surnommé parfois l'Aigle de Meaux), né le 27 septembre 1627 à Dijon et décédé le 12 avril 1704 à Paris était un homme d'Eglise, évêque de Meaux, prédicateur et écrivain français. Certains voient en lui « le plus grand orateur peut-être que le monde ait connu. »

Panégyrique de Bernard de Clairvaux (1090-1153), moine et théologien qui fut une figure majeure de la pensée du Moyen Age. Au-delà de l'évocation du personnage et de son action, c'est l'occasion pour Bossuet d'une méditation mélancolique sur l'écoulement du temps et sur la jeunesse qui s'enfuit.

 

Extrait :

 

"Bernard, Bernard, disoit-il, cette verte jeunesse ne durera pas toujours : cette heure fatale viendra, qui tranchera toutes les espérances trompeuses par une irrévocable sentence : la vie nous manquera, comme un faux ami, au milieu de nos entreprises. Là, tous nos beaux desseins tomberont par terre ; là s'évanouiront toutes nos pensées. Les riches de la terre, qui durant cette vie, jouissant de la tromperie d'un songe agréable s'imaginent avoir de grands biens, s'éveillant tout à coup dans ce grand jour de l'éternité, seront tout étonnés de se trouver les mains vides. La mort, cette fatale ennemie, entraînera avec elle tous nos plaisirs et tous nos honneurs dans l'oubli et dans le néant."

Partager cet article

Repost 0