Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sexy de Joyce Carol Oates

Joyce Carol Oates, Sexy, traduit de l'américain par Diane Ménard, Gallimard/Folio, 2006

Joyce Carol Oates, née en 1938 à New York, est l'une des grandes figures de la littérature américaine contemporaine.
De renommée internationale, elle excelle dans tous les genres, poésie, théâtre, nouvelles...

Trois de ses romans ont été sélectionnés comme finalistes au Prix Pulitzer. En 1970, elle a reçu le prix du National Book pour son roman Eux. En 1992, son livre Reflets en eaux troubles est à son tour sélectionné pour le prix Pulitzer, et Les chutes, publié en 2005, a été récompensé par le prix femina.

Elle est membre de l'Académie américaine et de l'institut des Arts et Lettres.

"Darren est un lycéen de seize ans, timide et plein de doutes mais très séduisant, un des espoirs de l’équipe de natation. Sa beauté lumineuse lui attire toutes les faveurs, y compris celles de son professeur d’anglais, Mr Tracy, qui le surnote. Le jour où, par la faute de Mr Tracy, un de leurs copains est renvoyé de l’équipe de natation, les amis de Darren décident de se venger. Ils adressent au proviseur du lycée un courrier anonyme et des photos pornographiques accusant Tracy de pédophilie…

Sexy von Joyce Carol Oates

«C'était en novembre, un mardi après l'entraînement de natation. La chose avec Mr Tracy, le professeur d'anglais de Darren. La chose, c'est en ces termes que Darren y penserait par la suite. La chose, un mot vague, indéfini. La chose qui n'était pas arrivée de toute façon.»

Après ce jour, après ce qui s'est passé (mais s'est-il vraiment passé quelque chose ? ), la vie est différente. Darren est différent. Rien n'est plus comme avant. Ses amis, sa famille, même les gens censés être des adultes responsables ne sont plus comme il les voyait. En qui Darren peut-il avoir confiance désormais ? " (souce : Gallimard)

L'avis d'un collègue américain, Dean Schneider, professeur d'anglais à Nashville, Tennessee (traduit et adapté) :

"Que s’est-il vraiment passé ce jour-là après l’entraînement de natation, quand Darren a accepté que Mr Tracy, son professeur d’anglais, le raccompagne chez lui ? S’est-il vraiment passé quelque chose ? Mr Tracy lui avait parlé à sa manière habituelle, nerveuse et agitée, des corps taillés en « V » des nageurs, de son souhait que Darren participe davantage en classe, de sa "dignité naturelle", de la famille étroitement soudée de Darren. Il avait demandé à Darren de l’appeler Lowell. Quand il était rentré chez lui alors qu’il était déjà tard, Darren avait menti à sa mère en prétendant qu’il était avec son copain Kevin. Mais avait-il vraiment besoin de mentir ? Y avait-il quoi que ce soit à cacher ?

Par la suite, Darren penserait à la « chose » qui s’était produite. Mais que s’était-il exactement produit ?

Tel est le mystère captivant qui se cache derrière ce roman au rythme haletant de Joyce Carol Oats dont la prose télégraphique aide le lecteur à se mettre dans la peau d’un adolescent, autant que puisse le faire un récit à la troisième personne. 

L’auteure crée une atmosphère troublante, presque obsédante  de malaise, d'interdit  et de désir. Il y a l’apparence sexy de Darren, avec sa blondeur argentée et son corps svelte de nageur, il y a les hommes qui le dévorent des yeux et prennent des photos, il y a des allusions à des scandales d’abus sexuels dans l’Eglise catholique et le père de Darren qui  le met en garde contre les pédophiles. Ajoutez à tout cela curiosité sexuelle de Darren et un mot obscène qui surgit dans sa tête, en dehors de sa volonté : quatre lettres de couleurs criardes sur une affiche.

Les camarades de Darren ourdissent une vengeance contre Mr Tracy qui menace leur statut privilégié au sein de l’école.

Finalement, la tragédie éclate et Darren doit faire un choix moral. Saura-t-il écouter sa conscience et trouver sa voie ? (…)

Mon avis sur le roman :

Sexy est un roman d'éveil et d'apprentissage comme les Américains en ont le secret (La Cicatrice, L'attrape-coeur...) sur un sujet délicat qui fut traité jadis par Stefan Zweig dans La confusion des sentiments.

L'étroitesse d'esprit et le ressentiment des uns, la lâcheté ou l'acharnement des autres finissent par broyer le professeur d'anglais, Mr Tracy, pris dans un engrenage tragique. Darren, lui, n'a pas le courage de défier le conformisme ambiant et de témoigner en faveur de son professeur d'anglais, mais il aura celui de lui dédier publiquement la victoire inespérée de son équipe.

Un livre triste et émouvant, au ton très juste.

 

 

Partager cet article

Repost 0