Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Iain Pears, L'affaire Raphaël (The Raphal Affair), traduit de l'anglais par Georges-Michel Sarotte, Editions Belfond, 10/18 Grands Détectives, 2000 pour la traduction française

Né en 1955 en Angleterre, Iain Pears vit à Oxford. Docteur en philosophie et historien d'art, il a travaillé pour l'agence Reuters jusqu'en 1990. Conseiller de la BBC et de Channel 4 pour plusieurs émissions consacrées à l'art, il est l'auteur de nombreux écrits sur ce sujet. Il a signé une série de romans policiers se déroulant dans le monde de l'art, débutant par L'Affaire Raphaël, qui compte aujourd'hui sept titres, et dont le dernier s'intitule Le Secret de la Vierge à l'Enfant. Il s'est aussi imposé sur la scène littéraire mondiale avec Le Cercle de la Croix, puis Le Songe de Scipion, Le Portrait et dernièrement La Chute de John Stone (Belfond).

"L'affaire Raphaël est un parfait exemple de ce nouveau genre qui associe le punch d'une intrigue à surprises à une connaissance approfondie de l'histoire de l'art. Le thème en est la course que se livrent connaisseurs, policiers et escrocs pour s'approprier une toile inédite du célèbre Raphaël. Dissimulée depuis plusieurs siècles sous la crasse et la peinture d'un petit maître sans grand talent, la précieuse toile dormirait, oubliée, dans la poussière d'une église romaine. Tous les ingrédients d'un classique sont ici réunis par l'auteur, Iain Pears. Le vieux flic diplomate et roublard, la jeune recrue aussi maligne que jolie, l'étudiant anglais maladroit, le marchand d'art ambigu et le directeur de musée imbuvable... Agrippé aux basques des héros, le voyage de palais toscans en vieilles demeures du Yorkshire, survit à nombre de coups fourrés et se laisse porter, ravi, par le tourbillon des rebondissements. L'Affaire Raphaël est un livre léger et instructif, qui se lit avec jubilation." (Paris-Soir)

 

Mon avis sur le roman :

Je suis tombé par hasard, comme d'habitude, sur ce roman chez ma bouquiniste préférée ("Le futur archaïque" à Bourges). J'ai pris plaisir à lire  L'Affaire Raphaël et du coup, j'en ai acheté deux autres de la même série : Le comité Tiziano et L'affaire Bernini.

Mais comme je me connais, ça ne va pas s'arrêter là.

Je n'ai pas tout compris à propos de l'entourloupe sur le vrai faux Raphaël, mais j'ai appris plein de choses sur le monde de l'art, des marchands, des musées, des experts et des faussaires.

Et puis quand on n'est pas tout à fait en vacances, c'est un plaisir de se promener dans les rues de Rome en compagnie d'un guide aussi érudit !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0