Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Afficher l'image d'origine

Tarquin Hall, Le chasseur de gourous (The Case of the Man who Died Laughing), traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière,10/18 domaine policier, 2010

Afficher l'image d'origine

Marié à une journaliste indienne, Tarquin Hall vit entre Londres et Delhi. Auteur, reporter en Inde pour l'Associated Press pendant plusieurs années et globe-trotter invétéré, Tarquin Hall écrit Salaam London en 2007 : son retour aux sources drolatique et chaotique à Brick Lane, après dix ans de journalisme en Afrique, Amérique, Asie et Proche-Orient. Après L'Homme qui exauce les voeux, il signe Le chasseur de gourous.

Afficher l'image d'origine

"Dans la chaleur infernale de Delhi, une fièvre qui ne doit rien à la canicule s'est emparée de la population : le docteur Suresh Jha, une célèbre figure du pays, mathématicien et « chasseur de gourous », aurait été tué devant témoins dans un parc de la ville, de la main même de la déesse Kali. Événement surnaturel ou habile mise en scène, le pays tout entier se passionne bientôt pour cette incroyable apparition. Impossible d'imaginer Vish Puri, meilleur détective autoproclamé de toute l'Inde et directeur de l'agence des Détectives Très Privés, résister à une enquête aussi extraordinaire. Le docteur Jha avait de nombreux ennemis et parmi eux, le très puissant Maharaj Swami, vénéré comme un dieu vivant par des millions d'adeptes..."

 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0