Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Francis Balle, Les Médias
Francis Balle, Les Médias

Francis Balle, Les Médias, Que Sais-Je ? 2017

Quatrième de couverture :

"En pleine mutation technologique, les médias jouent un rôle chaque jour plus important, tant en matière d'information et de communication que de loisir et d'éducation. Presse, cinéma, radio, télévision, Internet : tous ces moyens d'échange multiplient les passerelles entre les personnes, les peuples, les cultures.

Cet ouvrage propose un panorama historique des différents médias. Il examine leurs objectifs ou leurs finalités pour mieux souligner les enjeux majeurs dont ils sont aujourd'hui porteurs : les médias sont-ils en passe de devenir le "quatrième pouvoir" dénoncé par certains ? Soumis aux lois de l'économie marchande, mettent-ils la culture en péril ? L'essor des médias favorise-t-il, à l'ère de la mondialisation de l'économie, l'avènement d'un village planétaire ?"

L'auteur : 

Francis Balle est professeur émérite de science politique à l'université Paris II Panthéon-Assas. Ancien membre du CSA, cofondateur de la revue européenne des médias et du numérique, il est notamment l'auteur de Médias et Sociétés (LGDI, Extenso, 2016) et du Choc des incultures (L'Archipel, 2016)

Table des matières :

Introduction - chapitre premier : Les techniques et leurs usages - I. La presse - II. Le cinéma - III. La radio - IV. La télévision - V. Internet

Chapitre II : Les objectifs ou les finalités - I. L'information - II. Le divertissement - III. La communication - IV. L'éducation

Chapitre III : Les médias en question : I Anciens et nouveaux médias - II. Malaise dans l'information - III. Les médias : un quatrième pouvoir ? - IV. Les médias contre la culture ? - IV. Les médias et le village planétaire - Glossaire - Bibliographie

Présentation :

"Qu'appelle-t-on, aujourd'hui, média ? TF1 est un média, tout comme l'Express ou RTL. Le livre et la télévision sont des médias, au même titre que la radio, le cinéma, l'affichage ou Tweeter. Mais les médias sont également des techniques, comme la presse à imprimer de Gutemberg, le cinématographe des Frères Lumière, la télégraphie sans fil - TSF - de Marconi, les logiciels qui permettent de naviguer d'un site web à l'autre, ou bien encore les réseaux sociaux comme Facebook, Skype ou Uber.

Les médias se partagent, en des proportions variables, des tâches ou des activités différentes - l'information, la publicité, le divertissement, l'éducation, la création - à moins qu'ils ne s'identifient à l'une d'elles. Au fil des années, ils ont souvent donné naissance à un art, à une forme d'expression ou à une discipline particulière de la pensée : le journalisme de chronique ou de reportage, le film de cinéma, l'affiche ou le spot publicitaire, le documentaire ou le feuilleton de télévision, les variétés et les vidéos, les sites web.

Techniques, entreprises, formes d'expression, domaines d'activités : l'inventaire des médias décourage toute tentative de définition. En s'imposant, au tournant des années 1980, le mot "média" est d'abord et avant tout un moyen - un outil, une technique, un intermédiaire - qui permet aux hommes de s'exprimer et de communiquer à autrui cette expression, quel qu'en soit l'objet ou la forme. Mais il se définit également par son usage, lequel désigne à la fois un rôle déterminé qui a fini par prévaloir et la meilleure façon de remplir ce rôle. Il échappe difficilement à la tâche qui lui a été assignée : organe d'information ; moyen de divertissement, d'évasion ou de connaissance ; support ou vecteur d'oeuvres ou de chef-d'oeuvres artistiques.

Le premier chapitre de ce livre considère les médias en privilégiant ces deux aspects simultanément, selon l'ordre d'apparition des techniques, et en observant, pour chacune, ses premiers usages, ses premières destinations, l'innovation sociale à laquelle l'invention technique a ouvert la voie.

Le deuxième chapitre examine les objectifs que les médias se donnent ou les finalités qui leur sont assignées par leurs destinataires : l'information, le divertissement, la communication, l'éducation.

Le troisième chapitre s'ordonne autour de plusieurs questions qui concernent l'influence des médias sur chacun d'entre nous, sur la politique, sur la culture ou sur la vie internationale.

Les nouveaux médias - la vidéo, le multimédia - vont-ils remplacer les anciens - le livre, le journal ? De quel mal l'information est-elle atteinte, alors que les médias n'ont jamais été aussi nombreux ? Ces derniers représentent-ils ensemble, un "quatrième pouvoir", à l'égal du législatif, de l'exécutif et du judiciaire ? Soumis aux lois de l'économie marchande, les médias ne mettent-ils pas en péril la véritable culture, celle qui illustre le génie des hommes et de leur civilisation ? En se conjuguant avec la mondialisation de l'économie, l'essor des médias favorise-t-il l'avènement du village planétaire ? Ces questions désignent les enjeux majeurs des premières décennies du XXIème siècle."

 

 

 

Partager cet article

Repost 0