Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Il aura fallu toute la passion d'un homme, Franck Ciup, chef d'entreprise mais aussi compositeur et pianiste, pour aménager au coeur de Bourges ce mini-théâtre à l'italienne de 120 places.

Le maître des lieux y invite des grands noms de la musique classique, mais aussi des valeurs montantes, et y organise des rencontres artistiques parfois inattendues.

Cet écrin accueille également des conférences-concerts pour jeune public, des séances d'enregistrement et des événements publics ou privés, musicaux ou non.

Retrouvez le programme du théâtre Saint-Bonnet sur sortirabourges.com

Théâtre Saint-Bonnet
1, Boulevard Clémenceau
06 71 00 70 86 ou 06 75 22 45 21

Afficher l'image d'origine

Emmanuelle Cordiolani (récitante)

Afficher l'image d'origine

Stéphanie-Marie Degand (violon)

« Après la fin ». Ce vers, le poète Katzenelson l’écrit au camp de Vittel, quelques semaines avant son anéantissement à Auschwitz. Son questionnement sur la fin inéluctable, pas seulement la sienne mais celle des siens et de sa culture, est au cœur du spectacle musical et théâtral imaginé par Emmanuelle Cordoliani et Stéphanie-Marie Degand sur les textes de deux poètes majeurs du XXe siècle : Ytshak Katzenelson et Paul Celan. Des récits poignants entrecoupés de pages pour violon seul de Bloch et Schulhoff et de la Sonate que le violoniste Yehudi Menuhin commanda à Bartók en 1942.

Ce spectacle sublime a été donné en avant-première au théâtre Saint-Bonnet le mercredi 1er février avant d'être présenté à Liège.

Partager cet article

Repost 0