Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Afficher l'image d'origine

Expression écrite et rédaction des supports - Objectif : Repérer des arguments - compréhension, expression écrite

Les enfants urbains

"Le travail extérieur au domicile du père et de la mère, leurs horaires souvent décalés d'avec les rythmes de l'enfant, des médias anesthésiants (télévision et journaux) et rongeurs du temps des parents, des réunions amicales ou des distractions différentes pour parents et enfants, la fatigue provoquée par les contraintes professionnelles ou urbaines (déplacements notamment) sont autant d'éléments qui réduisent les conversations entre parents et enfants à la seule rencontre chargée de communications utilitaires. (...)

Les enfants urbains semblent être plus que jamais choyés par leurs parents (cadeaux, argent de poche, etc.) quelle que soit leur condition sociale. Serait-ce parce que les enfants sont moins nombreux, parce qu'ils vivent avec leurs parents moins longtemps et moins souvent ? L'affection reste aussi présente, mais les parents n'estiment-ils pas nécessaire de trouver une compensation à cet amenuisement du temps qu'ils consacrent à la formation et à l'éducation de leurs enfants ?" (J. Mullender, La Ville et l'Enfant, CCI (1977)

1. Quelle est la thèse que l'auteur veut démontrer ?

2. Retrouvez les cinq raisons avancées par l'auteur pour expliquer ce phénomène.

3. Les enfants sont plus que jamais choyés. L'auteur analyse dans le deuxième paragraphe les trois causes de ce qu'il considère comme un fait de société. Retrouvez-les dans le texte.

4. Ecriture. Donnez des exemples de communications utilitaires entre parents et enfants, sous forme de brefs dialogues (10 lignes)

5. Ecriture. Vous arrive-t-il d'avoir, avec vos parents, des conversations autres qu'utilitaires ? Sur quels sujets ? Qu'attendez-vous de ces conversations ? Vous semblent-elles essentielles à une vie de famille ? Justifiez votre réponse à l'aide de deux arguments.

Afficher l'image d'origine

Expression écrite et rédaction des supports

Vocabulaire

Complétez ces phrases en écrivant le mot qui manque (le choisir parmi la liste ci-dessous) : 

1. ésotérique - 2. celer - 3. cabalistique - 4. entériner - 5. récuser - 6. réfuter - 7. transfuge - 8. latitude - 9. juguler - 10. hégémonie - 11. fustiger - 12. fomenter - 13. destituer - 14. despote - 15. coercition - 16. conférer - 17. clauses - 18. bannir - 19. cautionner - 20. assumer - 21. ascendant - 22. apanage - 23. annexer - 24. anarchie - 25. aliéner - 26. abroger

A. La loi anticasseurs a été......................................

B. Les féministes pensent qu'en se mariant, elles................leurs libertés.

C. Sous les derniers empereurs, l'Empire romain sombra dans......................

D. L' Autriche a été..............................par Hitler en 1938.

E. Jusqu'au XXème siècle les croisières étaient..........................de la classe aisée.

F. Madame de Pompadour avait beaucoup..............................sur Louis XV.

G. J'entends bien..................................mes responsabilités.

H. Le lauréat du prix Nobel de la paix a ................................la campagne anti-nucléaire.

I. Lorsqu'il découvre son hypocrisie, Orgon veut............................Tartuffe de sa maison.

J. On ne fait jamais attention aux...........................d'un contrat d'assurances.

K. Les préfets agissent en vertu des pouvoirs qui leur sont...............................

L. L'application de cette mesure n'a été obtenue que par.................................

M. Napoléon a gouverné en...........................................

N. A la suite d'une "bavure", le commissaire a été ..................................de ses fonctions.

O. Brutus et ses amis ont.....................................un complot contre César.

P. Les moralistes............................dans leurs écrits, les moeurs de leur temps.

Q. Sparte et Athènes ont lutté pour............................de la Grèce.

R. Comment.....................................la montée du chômage ?

S. Vous avez toute......................................pour arriver à l'heure qui vous conviendra.

T. Les..........................sont considérés comme des traîtres.
U. C'est une théorie qui n'est pas difficile à .......................................

V. L'avocat de la défense a le droit de.................................un juré.

W. Le Sénat a..................................les décisions de l'assemblée nationale.

X. Tintin a trouvé des signes......................................sur un vieux parchemin.

Y. On ne peut................................plus longtemps la vérité.

Z. Le langage des alchimistes était......................................

Afficher l'image d'origine

Expression écrite et rédaction des supports

Objectif : exprimer un lien implicite

La bibliothèque

Sous l'occupation allemande, deux Français sont contraints d'héberger un officier allemand, auquel ils ne répondent que par leur silence. L'officier s'arrête devant la bibliothèque de ses hôtes.

"Pourquoi aimé-je tant cette pièce ? Dit-il pensivement. Elle n'est pas si belle, - pardonnez-moi !..." Il rit : "Je veux dire : ce n'est pas une pièce de musée... Vos meubles, on ne dit pas : voilà des merveilles... Non... Mais cette pièce a une âme. Toute cette maison a une âme."

Il était devant les rayons de la bibliothèque. Ses doigts suivaient les reliures d'une caresse légère.

"... Balzac, Barrès, Baudelaire, Beaumarchais, Boileau, Buffon... Chateaubriand, Corneille, Descartes, Fénelon, Flaubert... La Fontaine, France, Gautier, Hugo... Quel appel !" dit-il avec un rire léger et hochant la tête. "Et je n'en qui qu'à la lettre H !... Ni Molière, ni Rabelais, ni Racine, ni Pascal, ni Stendhal, ni Voltaire, ni Montaigne, ni tous les autres !..." Il continuait de glisser lentement le long des livres, et de temps en temps, il laissait échapper un imperceptible "Ha !" quand, je suppose, il lisait un nom auquel il ne songeait pas. "Les Anglais, reprit-il, on pense aussitôt : Shakespeare. Les Italiens : Dante. L'Espagne : Cervantès. Et nous, tout de suite : Goethe. Après, il faut chercher. Mais on dit : et la France ? Alors, qui surgit à l'instant ? Molière ? Racine ? Hugo ? Voltaire ? Rabelais ? ou quel autre ? Ils se pressent, ils sont comme une foule à l'entrée d'un théâtre, on ne sait pas qui faire entrer d'abord."

Il se retourna et dit gravement :

"Mais pour la musique, alors c'est chez nous : Bach, Haendel, Beethoven, Wagner, Mozart... quel nom vient le premier ? (...)

"Et nous nous sommes fait la guerre !" dit-il lentement en remuant la tête. (Vercors, Le Silence de la mer, 1943)

Questions sur le texte :

1. Quelle relation logique est implicite, sous-entendue, entre tout le début du texte et la dernière phrase ? Explicitez-la à l'aide du moyen grammatical de votre choix.

2. Quel paradoxe l'auteur souligne-t-il ainsi avec force ?

3. Quels arguments l'officier allemand oppose-t-il à la guerre ?

Ecriture. rédigez un paragraphe (15 lignes) construit sur le même modèle, dans lequel vous évoquerez la profonde complicité qui vous unit à un parent, un frère, une soeur ou un ami, et que vous terminerez par la phrase : Et nous nous sommes disputés !

Partager cet article

Repost 0