Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gaston Leroux, Le fauteuil hanté
Gaston Leroux, Le fauteuil hanté

Gaston Leroux, Le fauteuil hanté, Le Livre de Poche, 1965

Gaston Leroux est un romancier français, né le 6 mai 1868 à Paris (10e arr.) et mort le 15 avril 1927 à Nice (Alpes-Maritimes). Il est surtout connu pour ses romans policiers empreints de fantastique.

"L’Académie française est le théâtre de drames répétés. Un à un, les candidats à la succession de Mgr d’Abbeville s’écroulent, morts, en prononçant leur discours de réception. Les Immortels ne le sont plus ! Il en reste trente-neuf. Un refoulé de l’Académie aurait-il le pouvoir de jeter un mauvais sort ?

Monsieur le Secrétaire perpétuel, Hippolyte Patard, et Monsieur Gaspard Lalouette, marchand d’antiquités, mènent leur enquête en tremblant de peur… et en nous faisant bien rire.

Le quarantième fauteuil sera quand même occupé…

Gaston Leroux, le père de Rouletabille, se moque de l’illustre Académie et, après bien des aventures, nous révèle un mystère incroyable." (source : babelio)

Mon avis :

J'aime trouver de vieux bouquins aux pages jaunies pour un ou deux euros dans les librairies d'occasion - en l'occurrence Le Futur archaïque (bel oxymore), en haut de la rue d'Auron, à Bourges...

Si vous avez un moment de spleen, je vous recommande la lecture ou la relecture de ce roman plein d'humour, à la croisée de deux genres : le policier et le fantastique, adapté pour la télévision par Claude Chabrol.

L'auteur se moque plaisamment de l'académie française et le personnage principal, Gaspard Lalouette, candidat au "fauteuil hanté" ne sait pas lire ! Gaston Leroux respecte bien les lois du genre en donnant à une série de coïncidences "fantastiques" une explication extraordinaire, mais rationnelle.

Il y a un moment particulièrement mélancolique dans la vie d'un amateur de "rompols", c'est celui où l'on s'aperçoit qu'on a lu TOUS les Agatha Christie, certains plusieurs fois... Quand on sait désormais  comment se termine Le Vallon, Le meurtre de Roger Akroyd ou Le crime du golf et qu'on n'éprouvera plus jamais "le petit frisson"...

Je me suis rendu compte, à la fin, que j'avais aussi lu, il y a longtemps,  Le fauteuil hanté de Gaston Leroux, mais ça ne m'a pas gâché le plaisir.

Partager cet article

Repost 0