Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Anawim

Les rails rouillés, le talus, le remblai semé d’herbes folles, les grandes ciguës, les coquelicots… Le désert n’est pas aussi poignant que ces espaces dont l’homme s’est retiré pour choisir un meilleur projet.

Les pauvres vies prétendument inutiles sont comme des trains qui ne partiront plus.

 Et nous les voyageurs qui regardons de loin les wagons abandonnés aux coquelicots, si bêtement fiers de monter dans les trains qui marchent, que savons-nous de ce qui semble inutile, que savons-nous de celle qui nous attend sous les herbes folles ?

 

Partager cet article

Repost 0