Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mort à jamais ? Qui peut le dire ?

"Il était mort. Mort à jamais ? Qui peut le dire ? On l'enterra, mais toute la nuit funèbre, aux vitrines éclairées, ses livres, disposés trois par trois, veillaient comme des anges aux ailes éployées et semblaient, pour celui qui n'était plus, le symbole de sa résurrection."

(Marcel Proust, La Prisonnière, Tome III, Editions de la Pléiade)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :