Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alessandro d'Avenia, L'art d'être fragile
Alessandro d'Avenia, L'art d'être fragile
Alessandro d'Avenia, L'art d'être fragile

Alessandro d'Avenia, L'art d'être fragile, PUF, 2018

Alessandro d'Avenia est un écrivain, enseignant et scénariste italien né le 2 mai 1977. Il a écrit Blanche comme le lait, rouge comme le sang. Il a aussi été scénariste du film Bianca come il latte, rossa come il sangue.

Giacomo Leopardi, né le 29 juin 1798 à Recanati (États pontificaux) et mort le 14 juin 1837 à Naples (Royaume des Deux Siciles), est un poète, philosophe, écrivain, moraliste et philologue italien, considéré comme le plus grand poète de langue italienne du xixe siècle et une des plus importantes figures de la littérature mondiale ainsi que du romantisme littéraire. La qualité lyrique de sa poésie lui a donné une influence internationale sur les générations suivantes. Sa méditation métaphysique et lyrique sur le tragique de l'existence en fait un précurseur de Schopenhauer, de Nietzsche, de Freud, de Cioran.

A travers une succession de lettres émaillées de citations du poète Leopardi, l'auteur propose un voyage existentiel où, après les inquiétudes de l’adolescence, les aspirations se heurtent au réel, et laissent place à la conquête de la fidélité à soi-même pour apprendre à accepter ses fragilités.

Quatrième de couverture :

"Nous vivons dans une époque où l'on n'a le droit de vivre que si l'on est parfait. Toute insuffisance, toute faiblesse, toute fragilité semblent bannies. Mais il est une autre façon de se sauver : c'est de construire, comme toi, une autre terre, une terre féconde, la terre de ceux qui savent qu'ils sont fragiles."

"Existe-t-il une méthode pour connaître un bonheur durable ? Peut-on apprendre le pénible métier de vivre jour après jour jusqu'à en faire un art de la joie quotidienne ? » Ce sont là des questions banales, qui occupent l'esprit de chacun sans que jamais ne s'impose de réponse définitive.

Pourtant, la solution peut nous rattraper, inopinément, grâce à un événement, grâce à une personne. Dans ces pages, Alessandro D'Avenia raconte l'art d'être heureux et sa rencontre décisive avec un poète, Giacomo Leopardi, qui le lui a révélé. Leopardi a trouvé dans la poésie sa raison de vivre. Et nous ?

Quelle est la passion qui peut nous permettre de nous sentir vivants à toutes les phases de notre existence ? Quelle beauté voulons-nous voir à l'oeuvre dans le monde pour pouvoir dire à la fin : rien n'a été gaspillé ?

Dans un dialogue intime et bouleversant avec le plus grand poète moderne d'Italie, Alessandro D'Avenia entremêle magnifiquement son expérience d'enseignant, sa passion de lecteur et sa sensibilité d'écrivain, pour nous accompagner dans un surprenant voyage existentiel. Après les inquiétudes de l'adolescence - âge de l'espérance et de l'intensité, dans les sommets de l'enthousiasme et les abîmes de la tristesse -, viennent les épreuves de la maturité, où les aspirations se heurtent au réel, qui laissent place à la conquête de la fidélité à nous-mêmes : accepter nos faiblesses et nos fragilités, apprendre l'art de la réparation de la vie et découvrir ce que nous sommes, peut-être est-ce là que se cache le secret du bonheur."

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :