Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bac philo 2018 série S, texte de J. Stuart Mill + questions

Expliquer le texte suivant : 

"Tous les phénomènes de la société sont des phénomènes de la nature humaine, produits par l'action des circonstances extérieures sur des masses d'êtres humains. Si donc les phénomènes de la pensée, du sentiment, de l'activité humaine, sont assujettis à des lois fixes, les phénomènes de la société doivent aussi être régis par des lois fixes, conséquences des précédentes. Nous ne pouvons espérer, il est vrai, que ces lois, lors même que nous les connaîtrions d'une manière aussi complète et avec autant de certitude que celles de l'astronomie, nous mettent jamais en état de prédire l'histoire de la société, comme celle des phénomènes célestes, pour des milliers d'années à venir. Mais la différence de certitude n'est pas dans les lois elles-mêmes, elle est dans les données auxquelles ces lois doivent être appliquées. En astronomie, les causes qui influent sur le résultat sont peu nombreuses ; elles changent peu, et toujours d'après des lois connues. Nous pouvons constater ce qu'elles sont maintenant, et par là déterminer ce qu'elles seront à une époque quelconque d'un lointain avenir. Les données, en astronomie, sont donc aussi certaines que les lois elles-mêmes. Au contraire, les circonstances qui influent sur la condition et la marche de la société sont innombrables, et changent perpétuellement ; et quoique tous ces changements aient des causes et, par conséquent des lois, la multitude des causes est telle qu'elle défie nos capacités limitées de calcul. Ajoutez que l'impossibilité d'appliquer des nombres précis à des faits de cette nature mettrait une limite infranchissable à la possibilité de les calculer à l'avance, lors même que les capacités de l'intelligence humaine seraient à la hauteur de la tâche."

Système de logique de John Stuart Mill (1843)

John Stuart Mill (20 mai 1806 à Londres - 8 mai 1873 à Avignon) est un philosophe, logicien et économiste britannique. Parmi les penseurs libéraux les plus influents du xixe siècle, il est un partisan de l'utilitarisme, une théorie éthique préalablement exposée par Jeremy Bentham, dont Mill propose sa compréhension personnelle. En économie, il est l'un des derniers représentants de l'école classique. Précurseur du féminisme, Mill propose en outre un système de logique qui opère la transition entre l'empirisme du xviiie siècle et la logique contemporaine. Il est enfin l'auteur du premier grand traité sur la démocratie représentative intitulé : Considérations sur le gouvernement représentatif (1861).

Questions sur le texte :

1. Quelle est la thèse de l'auteur ?

2. Quels sont ses arguments ?

3. Quel exemple donne-t-il ?

4.Comment J.S. Mill définit-t-il les faits sociaux ? Les sociologues s'accordent-il sur la même définition ?

5. Commenter l'expression "nature humaine" ?

6. Quelle relation John Stuart Mill établit-il entre l'individu et la société ? Comment s'appelle ce type de raisonnement ?

7. Expliquer la comparaison que fait J.S Mill entre les lois de l'astronomie et celles de la psychologie humaine ? 

8. Pourquoi les lois de astronomie permettent-elles de "prédire" les phénomènes célestes ? 

9. La temporalité des phénomènes célestes est-elle du même ordre que la temporalité historique ?

10. Pourquoi les lois de la psychologie et de la sociologie ne permettent-elles pas, selon J.S. Mill de prédire l'histoire des sociétés ? Permettent-elles de prédire l'histoire des individus qui la composent ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :