Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Talbot-Lago T26 Grand Sport Saoutchik (1948)
La Talbot-Lago T26 Grand Sport Saoutchik (1948)

Modèle réduit MATRIX de la Talbot Lago Grand Sport (1948) carrossée par Jacques Saoutchik.

Il est impossible d'appliquer à ce véhicule des critères de jugement ordinaires. Cette Talbot-Lago est une sculpture automobile, une oeuvre d'art. La forme y précède la fonction et non l'inverse.

La flamboyance caractérise le style de Jacques Saoutchik, ébéniste de formation qui s'échappa de sa Biélorussie natale en 1906 pour créer à Paris son propre atelier de carrosserie.

Son seul but était d'atteindre les sommets de la création automobile, ce à quoi il parvint dans les années 20.

Les formes exagérément voluptueuses et l'usage excessif des chromes caractérisaient les créations de Saoutchik dans les années 30, remarquables par  les renforts de roues, les finitions subtiles des garde-boue et les nombreuses garnitures chromées.

Mais après la guerre, tout cela n'était plus d'actualité. Le monde se concentrait sur la reconstruction et des voitures aussi extravagantes avaient l'air déplacées.

Seulement 36 Talbot-Lago Grand Sport furent construites. 

Note : Remarquable par la simplicité et la sobriété de ses formes, la Talbot Lago T26 Grand Sport est très différente des modèles Saoutchik des années 30.

Antonio Lago, le grand ingénieur italien, qui racheta la marque française en déclin Talbot en 1935, méconnut les opportunités de l'après-guerre. La marque connut quelques succès appréciables en course, mais les choses déclinèrent rapidement. Talbot Lago fut repris par Simca en 1959. Saoutchik avait déjà cessé   de travailler quelques années auparavant.

(Traduction   de l'anglais d'après le dépliant du Louwman Museum Collection accompagnant le modèle réduit MATRIX au 1/43ème, en collaboration avec Polina Roy)

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :