Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Adin Steinsaltz, Personnages du Talmud
Adin Steinsaltz, Personnages du Talmud

Adin Steinsaltz, Personnages du Talmud, traduit de l'hébreu par Michel Allouche, Albin Michel, collection spiritualités vivantes, 1997 et 2015 et chez Pocket (Bibliophane Daniel Radford, 2000)

Table des matières : Avant-propos - Introduction - Chapitre 1 : Hillel Hazaken - Chapitre 2 : Chammaï Hazaken - Chapitre 3 : Rabban Yo'hanan ben Zaccaï - Chapitre 4 : Rabbi Yéhochoua ben Hanania - Chapitre 5 : Rabbi Eliézer ben Hyrkanus - Chapitre 6 : Elicha ben Avouya - Chapitre 7 : Rabbi Yéhouda HaNassi - Chapitre 8 : Rav - Chapitre 9 : Chmouel - Chapitre 10 : Rabbi Yo'hanan - chapitre 11 : Rech Lakich - Chapitre 12 : Abayè - Chapitre 13 : Rav Achi - Annexes : Repères chronologiques - Glossaire - Bibliographie commentée

L'auteur : 

Le rabbin Adin Steinsaltz (hébreu : עדין שטיינזלץ) ou Adin Even Yisrael (hébreu : עדין אבן ישראל) est né en 1937 à Jérusalem dans une famille laïque. Il étudie les mathématiques, la physique, et la chimie à l'université hébraïque de Jérusalem. Il a étudié à l'institut talmudique Loubavitch de Kfar-Habad, devenant un disciple ('hassid) du Rabbi de Loubavitch. Il est connu pour son commentaire populaire et sa traduction des deux Talmuds en hébreu moderne, ensuite traduits en anglais, espagnol, français et russe. En 1988, il reçoit le prix Israël, la plus haute décoration israélienne.

Citations du rabbin Adin Steinsaltz : 

« Une société doit demander, chercher et exiger, que chaque individu donne quelque chose de lui-même. De la somme de ses petits dons, il peut se reconstruire entièrement. Si chacun d'entre nous allume une bougie de nos âmes, le monde sera rempli de lumière. » 

« Je n'ai jamais pensé que répandre l'ignorance a quelques avantages que ce soit, excepté pour ceux qui sont en position de pouvoir et veulent ôter les autres de leurs droits en étendant l'ignorance dans le but de les garder dans une position subalterne. » 

Quatrième de couverture :

"Le Talmud, coeur de la spiritualité juive, n'est pas seulement un extraordinaire entrelacs de lois et de récits ; c'est aussi et avant tout l' expression de la Torah orale, Parole toujours vivante, à la fois divine et humaine, portée par des Sages haut en couleur. 

De Hillel l'Ancien (début du Ier siècle, Palestine) à Rav Achi (fin du Vème siècle, Babylonie) en passant par Rabbi Akiva, Mar Chemouel, Rabban Yohanan ben Zakkaï ou encore Rech Lakich, Adin Steinsaltz nous fait découvrir treize personnalités riches et profondes qui, par la magie de l'étude talmudique, sont encore aujourd hui en quelque sorte nos contemporains. Les leçons de vie qu'ils nous donnent n'ont en tout cas rien perdu de leur fraîcheur."

Avant-propos :

"Ce livre est la traduction et l'adaptation en français d'un ouvrage paru sous le titre Ichim Batalmud en hébreu et Talmudic Images en anglais. Fidèle à sa volonté inextinguible de diffuser auprès du plus grand nombre la connaissance des trésors du judaïsme, le rabbin Adin Steinsaltz s'adresse à un public des plus larges, qu'il soit ou non féru de Talmud.

Même pour celui qui se plonge quotidiennement dans l'étude, le risque est grand de percevoir les Maîtres du Talmud comme des personnages abstraits, cantonnés à la page où ils sont cités. C'est là que réside l'originalité de cet ouvrage, au-delà du parcours de la sagesse juive, qu'il nous offre : grâce à un talent dont lui seul a le secret, Rav Adin (comme ses élèves aiment le nommer) nous permet de cotôyer ces différents personnages et on se surprend à éprouver les sentiments profonds pour Hillel, Rabbi Eliézer ou Yo'hanan.

Nul doute que cet ouvrage enrichi de multiples références ajoutera une pierre dans l'édifice savant construit par "Rav Adin" en vue de nous inciter à nous plonger dans l'océan du Talmud afin d'y découvrir les trésors d'Israël." (Michel Allouche) 

Introduction :

Les héros du Talmud affichent une originalité toute particulière. Leurs épopées ne comptent ni faits d'armes ni prouesse physique, et aucun événement spectaculaire n'illustre leurs vies. Les palais, les forteresses qu'ils ont édifiés sont invisibles à l'oeil nu. Ces personnages sont en fait des héros de l'esprit dont les actes de bravoure se mesurent à l'aune de leurs pensées et de leurs paroles.

Les Sages du Talmud nous ont eux-mêmes avertis : l'érection de tout mausolée sur leur tombe est inopportune, seuls leurs enseignements doivent perpétuer leur souvenir. En outre, les oeuvres qu'ils nous ont léguées tels la Michnah, le Talmud, la Tossefta, le Midrach Halakha ou les Aggada ne sont pas, à vrai dire, des documents de nature biographique ou historique. Ces écrits recèlent avant tout des idées, la pensée ou les débats des sages d'Israël.

Ces textes sont ainsi avares de détails sur la vie privée de ces grandes figures. Même les événements majeurs de l'époque  ne s'y trouvent metionnés qu'accessoirement. En vérité, toute littérature liée à la tradition orale  dénote une tendance à conjuguer les choses au présent et à accorder la place principale aux idées. L'"Histoire" au sens propre est relèguée au second plan et cède le pas au caractère éternel de la pensée. Cela ne signifie pas pour autant que l'histoire du peuple ou de ses guides spirituels ait été considérée comme information négligeable. cette histoire était simplement consignée et conservée çà et là dans les archives des grandes yéchivot, les institut d'étude talmudique de l'époque. Très peu de ces textes ont passé le cap du temps. Ce n'est que récemment que l'on a commencé à recueillir et à écrire l'histoire des sages d'Israël et de la Michnah en puisant dans le matériel clairsemé de la littérature talmudique. Pourtant, en dépit des efforts de nombreux chercheurs, la biographie de ces Sages reste largement méconnue.

Le Talmud, même dans ses aspects les plus techniques, n'a cependant rien d'un texte sec ou dénué de sensibilité. Les passages les plus arides, les traces de détails biographiques apparemment sans valeur révèlent la personnalité et, mieux encore, la stature spirituelle des différents Sages. Au fil des débats et des discussions apparaissent des figures humaines rayonnantes de vie qui requièrent aisément notre affection et avec lesquelles on parvient à s'identifier. En reliant les différentes sources, on devine la richesse et la diversité qui se cachent derrière ceux qui ont forgé la tradition orale d'Israël.

Ce modeste ouvrage ne prétend pas fournir une biographie détaillée des personnages du Talmud ni évoquer toutes les écoles de pensée. Il se veut plutôt une esquisse qui invite le lecteur à observer ces sages d'israël non seulement comme des maîtres de la pensée, mais aussi, tout simplement, comme des êtres humains. Des êtres humains que nous pouvons imaginer - à l'instar des générations avant nous - bien vivants, aujourd'hui, à nos côtés." (M.A.)

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :