Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les identités multiples

Mon histoire juive préférée :

"Nous sommes en Pologne en 1930. Un jeune  juif sort de son shtetl (petit village) pour aller passer quelques jours à Varsovie, la capitale. Trois mois après, il revient au village et il raconte à ses amis ce qu'il a vu.

- Varsovie, quelle ville extraordinaire ! Quelle richesse, quelle diversité ! J'y ai rencontré un juif orthodoxe, qui ne parle que de Talmud. Toute la journée, il médite les textes de la tradition, et dès que vous lui adressez la parole, il commence par citer un verset biblique.

J'ai aussi rencontré un juif complètement athée qui ne veut pas entendre parler de Dieu et veut qu'on le laisse tranquille avec toutes ces histoires à dormir debout, bonnes pour les naïfs et les enfants.

J'ai vu aussi un chef d'entreprise, qui dirige des usines avec des centaines d'employés et qui roule dans des voitures de luxe.

J'ai encore rencontré un juif communiste enflammé, qui ne parle que d'égalité entre les hommes et de lutte des classes.

Les amis autour du jeune homme l'écoutent avec étonnement :

- Qu'y a-t-il de si extraordinaire ? Varsovie est une grande ville, une capitale avec des dizaines de milliers de juifs. C'est normal d'y voir des juifs très différents !

- Vous n'avez pas compris, répond le jeune homme : c'était le même juif !"

Voici le commentaire qu'en fait Marc-Alain Ouaknin dans son livre sur les Dix Commandements (Seuil/point, p. 176) :

"Dans A tort ou à raison (des oreilles fatiguées et ayant de l'humour pourraient entendre : La Tora a raison), Atlan enseigne avec sérieux qu'il y a plusieurs rationalités, différentes façons d'avoir raison et de rendre compte du monde, qui sont toutes légitimes.

L'homme de l'humour refuse de s'enfermer dans un seul chemin. Il refuse d'enfermer la vérité (et de s'emprisonner lui-même) dans une phrase définitive. Sa définition est de ne pas avoir de définition, elle consiste à ne pas s'identifier à une seule image de l'homme. Il n'y a donc que des identités possibles, mais pas d'identité donnée une fois pour toutes, ou encore il y a toujours plusieurs identités qui coexistent : impossible d'enfermer quelqu'un dans un seul schéma."

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :