Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jules Roy, Vezelay ou l'amour fou

 Jules Roy, Vezelay ou l'amour fou, Editions Albin Michel

Né à Rovigo (Algérie) le 22 octobre 1907, mort à Vézelay, le 15 juin 2000, Jules Roy est un militaire, romancier et essayiste français. L'oeuvre de ce pilote et écrivain, longtemps officier dans l'armée de l'air, a été marquée par la Seconde Guerre mondiale et le conflit dans son Algérie natale. En 1943, Jules Roy publie Ciel et Terre, puis Chants et prières pour des pilotes. En 1946, devenu commandant d'aviation, il écrit La Vallée heureuse, récit des missions de bombardements de la Ruhr par l'aviation alliée qui lui vaudra le prix Renaudot. Jules Roy était proche d'Antoine de Saint-Exupéry, de Joseph Kessel et surtout d'Albert Camus, qu'il avait rencontré en avril 1945 à Paris. Envoyé en Indochine en mars 1952 pour une mission de propagande, il est témoin de massacres et de tortures, ce qui l’amènera à démissionner de l’armée dès février 1953. Mais il lui faudra trente-huit ans pour dire clairement les choses. (sources : babelio et wikipedia)

Citation : 

"Aucun lieu n'est, semble-t-il, à la fois plus léger et plus pesant, plus fatal. Qui le touche s'y brûle et ne se remettra jamais de son approche, même à distance. Qui a bu de son vin aura toujours soif. Ton sein est une coupe arrondie où le vin ne manque pas... Qui s'est réchauffé à ses flammes aura toujours froid ailleurs. Qui a contemplé une fois cette ville et ses remparts ne pourra plus se passer d'elle, qui a dormi là ne rêve que d'y mourir. Quelque chose d'indéfinissable, peut-être d'infini, vibre en soi, qui agit dans la conscience ou l'inconscience, les articulations et les replis du corps et de l'âme, dans la lumière ou dans le trouble."
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :