Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Boileau-Narcejac, Sueurs froides (D'entre les morts)

Boileau-Narcejac, Sueurs froides (D'entre les morts), Denoël/Folio,1958

Boileau-Narcejac est la signature commune de Pierre Louis Boileau (Paris, 28 avril 1906 - Beaulieu-sur-Mer, 16 janvier 1989) et Pierre Ayraud, dit Thomas Narcejac (Rochefort-sur-Mer, 3 juillet 1908 - Nice, 7 juin 1998), écrivains français de romans policiers, dont certains ont donné lieu à des adaptations cinématographiques par Henri-Georges Clouzot et Alfred Hitchcock. Ils ont aussi participé au scénario de Les Yeux sans visage, de Georges Franju. L'écrivain Jean-Philippe Arrou-Vignod s'est également inspiré de leurs romans. (source : babelio)

Quatrième de couverture : 

"Chargé de la filature d'une jeune femme, Flavières en tombe éperdument amoureux et se retrouve plongé au coeur d'un machination diabolique, pleine de mensonges, de faux-semblants et d'espoirs déçus. Dans un décor parisien des premiers jours de la Seconde Guerre mondiale, le destin de chacun des acteurs ne suivra jamais le chemin prévu, et fera rebondir cette intrigue dont on ne pourra démêler tous les fils qu'à la lecture des dernières pages. Un des grands classiques de Pierre Boileau et Thomas Narcejac, experts dans l'art de nous mener là où on s'y attend le moins."

L'adaptation cinématographique : 

Alfred Hitchcock est un réalisateur, scénariste et producteur de cinéma britannique, né le 13 août 1899 à Leytonstone (Londres) et mort le 29 avril 1980 à Bel Air (Los Angeles). Plus grand cinéaste selon un classement dressé en 2007 par la critique au Royaume-Uni, The Daily Telegraph écrit : « Hitchcock a fait davantage qu'aucun autre réalisateur pour façonner le cinéma moderne, lequel sans lui serait tout à fait différent. Il possédait un flair pour la narration, en dissimulant avec cruauté (à ses personnages et au spectateur) des informations cruciales et en provoquant comme nul autre les émotions du public. » (source : wikipedia)

Sueurs froides, souvent désigné sous son titre original Vertigo, est un film américain réalisé par Alfred Hitchcock, sorti en 1958, avec dans les rôles principaux James Stewart et Kim Novak. Le scénario du film s'inspire du roman D'entre les morts de Boileau-Narcejac ainsi que du livre Bruges-la-Morte de Georges Rodenbach.  (source : wikipedia)

Georges Rodenbach, Bruges la morte (résumé) : 

Hugues Viane ne se console pas de la disparition de sa femme. Il s'est réfugié à Bruges dont l'eau stagnante des canaux convient à son deuil. Il erre dans le labyrinthe des rues, croise une inconnue dont la silhouette, la démarche, le visage le frappent de stupeur : " Ah, comme elle ressemblait à la morte ! "

"Bruges-la-Morte" associe les thèmes du fantastique aux intuitions du symbolisme. Il donne aussi l'exemple, avant "Nadja" d'André Breton, du premier ouvrage d'auteur illustré de photographies. (source : babelio)

Mon avis sur le livre : 

Tout le monde a entendu parler, même sans l'avoir forcément vu, du film de Hitchcock Vertigo avec James Stewart et Kim Novac, qui connut un succès mitigé à sa sortie et qui est maintenant considéré comme un chef d'oeuvre de l'histoire du cinéma. 

Mais peu de gens savent que ce film est adapté d'un roman intitulé Sueurs froides ou d'Entre les morts, de ces deux maîtres du mystère que furent Pierre-Louis Boileau et Thomas Narcejac.

Un thriller remarquablement écrit, qui a pour trame une sombre machination et une passion douloureuse et désespérée, jusqu'au coup de théâtre final, et qui a contribué, avec quelques autres, dont ceux de Georges Simenon, à conférer au roman  policier ses lettres de noblesse.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :