Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"De quoi se souvient-on dans l'éternité ?"

Extrait de Le Christ philosophe de Frédéric Lenoir : 

"Kierkegaard se pose cette étrange question : "de quoi se ressouvient-on dans l'éternité ?" Sa réponse est la suivante : "D'une seule chose : d'avoir souffert pour la vérité." Même si une telle réponse porte évidemment l'empreinte des tourments et des luttes de son auteur, je crois qu'il dit quelque chose de profond. Elle s'éclaire au regard de la vie du Christ : ce qu'il y a de plus déterminant dans une vie, ce qui est éternel - qu'on l'entende, selon qu'on est croyant ou non, au sens réel ou symbolique -, ce n'est pas ce qu'on a dit de bien ou ce qu'on a réalisé de grand. Ce sont les moments où nous avons su rester vrais, malgré tout ce ce qu'il nous en a coûté et surtout lorsque cela nous a coûté. Nous faisons tous cette expérience. Elle peut parfois conduire jusqu'à la mort. Qu'ils soient croyants ou athées, des millions d'hommes et de femmes ont péri ou se sont mis en danger pour être restés fidèles à la vérité de la dignité humaine, pour ne pas avoir trahi un ami ou un compagnon de résistance, pour avoir refusé de se soumettre à un acte dégradant ou criminel. Nul n'oubliera, par exemple, le geste du jeune Chinois qui s'est dressé au péril de sa vie face aux chars sur la place Tian'anmen en juin 1989. Ces hommes et ces femmes ont rendu, jusqu'à la plus grande extrémité, témoignage à la vérité de la dignité humaine. ce sont les vrais saints de l'histoire de l'humanité." (Frédéric Lenoir, Le Chrsit philosophe, Plon, p.18)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :