Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joël Dicker, L'énigme de la chambre 622
Joël Dicker, L'énigme de la chambre 622

Joël Dicker, L'énigme de la chambre 622, roman, Editions de Fallois, Paris, 2020

Table :

Prologue : Le jour du meurtre (Dimanche 16 décembre) - Première partie : Avant le meurtre - Deuxième partie : Le week-end du meurtre (Du vendredi 14 au dimanche 16 décembre) - Troisième partie : Quatre mois après le meurtre (avril)Quatrième partie : Trois années après le meurtre (Septembre)

L'auteur :

Joël Dicker est né en 1985 à Genève où il vit toujours. Ses romans sont traduits dans le monde entier et sont lus par des millions de lecteurs.

Quatrième de couverture :

"Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L'enquête de police n'aboutira jamais.

Des années plus tard, au début de l'été 2018, lorsqu'un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d'imaginer qu'il va se retrouver plongé dans cette affaire.

Que s'est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier ?

Avec le précision d'un maître horloger suisse, Joël Dicker nous emmène enfin au cœur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, dans une Suisse pas si tranquille que ça."

Citation : 

"Il était 6 heures 30 du matin. Le Palace de Verbier était plongé dans l'obscurité. dehors, il faisait encore nuit noire et il neigeait abondamment.

Au sixième étage, les portes de l'ascenseur de service s'ouvrirent. Un employé de l'hôtel apparut avec un plateau de petit-déjeuner et se dirigea vers la chambre 622.

En y arrivant, il se rendit compte que la porte était entrouverte. De la lumière filtrait par l'interstice. Il s'annonça, mais il n'obtint aucune réponse. Il prit finalement la liberté d'entrer, supposant que la porte avait été ouverte à son intention. ce qu'il découvrit lui arracha un hurlement. Il s'enfuit pour aller alerter ses collègues et appeler au secours.

A mesure que la nouvelle se propagea à travers le Palace, les lumières s'allumèrent à tous les étages.

Un cadavre gisait sur la moquette de la chambre 622.

Mon avis sur le roman :

Si vous aimez la "vraie" littérature, les descriptions fouillées, les analyses subtiles, les aperçus originaux, les livres qui demandent des efforts, si vous détestez les clichés tout juste dignes de la collection Harlequin, ne lisez pas L'énigme de la chambre 622, vous risqueriez d'être déçus.

Mais si vous appréciez le suspens, les rebondissements inattendus, les romans policiers bien ficelés, ce pavé de 569 pages, mais qui se lit d'une traite, vous fera passer un agréable moment.

Après tout, Agatha Christie n'écrit pas spécialement bien non plus et ses personnages n'ont pas une grande épaisseur psychologique.

Et puis un moment de honte est vite passé... Nietzsche lisait bien Ponson du Terrail, auquel il aurait emprunté, selon Umberto Ecco, sa conception du "surhomme".

Les romans de Joël Dicker, comme ceux de Guillaume Musso ou de Marc Lévy, têtes de gondole dans les supermarchés et dans les succursales de la FNAC,  ne sont pas destinés à rendre plus intelligents, mais à générer du profit, tout faisant lire ceux qui n'aiment pas lire et celui-ci n'échappe pas à la règle des "fins multiples". Mais de là à lui attribuer, malgré ses tirages faramineux,  le Goncourt, il ne faut tout de même pas exagérer...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :