Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La pensée de la mort

Une amie me parlait de sa peur de la mort (nous avons à peu près le même âge), du sentiment de l'absurdité de la vie (pourquoi continue-t-on à vivre puisqu'on va disparaître, entrer dans le néant ?), de sa peur de souffrir et par-dessus tout de sa crainte de la déchéance physique et intellectuelle.

Je ressens exactement la même chose, mais j'ai la chance de pouvoir regarder les choses non pas autrement, mais aussi dans une autre perspective. Je n'ai pas su trouver les mots pour le lui dire.

Rien ne prouve d'ailleurs que cette autre manière de voir les choses soit la vraie, l'autre existe aussi et terriblement et la seconde ne guérit pas de la première. Freud dit que la foi n'est pas une erreur, mais une illusion (elle sert à combler le désir du sens).

L'idée que nous sommes un accident, que nous existons entre deux néants, que la vie n'a pas d'autre sens que celui que nous lui donnons, qu'il n'y a ni vérité, ni justice, ni beauté est insupportable. 

Les orthodoxes ont raison de considérer la Résurrection (et non la Passion) comme le centre de la foi. La Passion relève de la raison et du savoir, la Résurrection de la foi seule. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :