Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réincarnation ou résurrection ?

La métempsychose (croyance en la réincarnation), comme toutes les croyances, essaye de donner du sens à ce que nous n'arrivons pas à comprendre (les épreuves, la souffrance, le Mal...)

A côté du vrai et du faux, il y a la catégorie du possible, de ce qui échappe à la logique formelle binaire qui n'admet pas, comme dit Michel Serres,  de "tiers inclus".

Les hommes se sont entre-tués à cause du tiers exclu. C'est pourquoi il faut l'inclure.  A côté du vrai et du faux, il y a le possible.

Pour ceux qui croient au Karma, à la métempsychose, à la réincarnation, il faut plusieurs vies, une seule ne suffit pas. La théologie chrétienne n'en admet qu'une seule et  oppose la métempsychose à la résurrection.

La théorie de la réincarnation a été très à la mode à un moment donné (dans les années 80) et les aumôniers de lycée croyaient bien faire en lui opposant le dogme de la résurrection.

Mais un dogme n'est un pas un argument. Il aurait fallu expliquer la raison d'être de ces deux croyances et leur origine commune : la question du sens de la vie.

On ne lutte pas contre un dogme avec un autre dogme, contre une croyance à l'aide d'une autre croyance baptisée "vérité". Les élèves vous écoutent poliment et n'en pensent pas moins, ce qui est rassurant, au fond.

Mais il faut pour cela être infidèle au thomisme : "J'ai borné le savoir pour laisser une place à la foi." (Emmanuel Kant). Il ne faut pas vouloir à tout prix avoir réponse à tout. Il faut laisser une place à l'incertitude, au possible, au Tiers-inclus.

... Et même si, au fond, on préfère la résurrection à la réincarnation.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :