Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le XXème siècle : court ou long ? (Eric J. Hobsbawm et René Rémond)
Le XXème siècle : court ou long ? (Eric J. Hobsbawm et René Rémond)

Histoire, classe de seconde : Etude comparée de documents. Le XXème siècle : court ou long ? Pourquoi est-il difficile de fixer les limites d'un siècle ?

I. Le "court XXème siècle" selon Eric J. Hobsbawm :

Historien britannique, Eric J. Hobsbawm (1917-2012) est l'auteur d'un livre consacré au "court XXème siècle"

Comment dégager le sens du court vingtième siècle - du début de la Première Guerre mondiale à la fin de l'URSS - , de ces années qui, comme nous le voyons avec le recul, forment une période historique cohérente désormais terminée ? 

Nous ignorons ce que la suite nous réserve, à quoi ressemblera le troisième millénaire, mais nous pouvons être certains que le court vingtième siècle l'aura façonné.

On ne saurait cependant sérieusement douter qu'une ère de l'Histoire mondiale s'est achevée à la fin des années 1980 et au début des années 1990, et qu'une nouvelle ère a commencé (...)

La structure du court vingtième siècle apparaît comme une sorte de triptyque ou de sandwich historique. A une ère de catastrophes de 1914 au suites de la Seconde Guerre mondiale, succédèrent vingt-cinq ou trente années de croissance économique et de transformation sociale extraordinaires (...).

Avec le recul, on peut y déceler une sorte d'âge d'or, et c'est bien ainsi qu'on l'a perçu presque au moment où il touchait à sa fin, au début des années 1970.

La dernière partie du siècle a été une nouvelle ère de décomposition, d'incertitude et de crise - et pour une bonne partie du monde, telle que l'Afrique, l'ex-URSS et l'ancienne Europe socialiste, de catastrophes.

(Eric J. Hobsbawn. L'Âge des extrêmes. Histoire du court XXème siècle, André Versaille, 1994)

Plan de l'ouvrage :

Partie I. L’ère des catastrophes (1914-1945)

Partie II . L'Âge d'or (1945-1975)

Partie III. La débâcle (à partir de 1975)

II. Le XXème siècle selon René Rémond

René Rémond (1917-2007) est un historien français spécialiste d'Histoire politique.

"On s'accorde à penser que le XXème siècle a commencé avec le conflit qui a éclaté en Europe aux premiers jours d'août 1914 (...) Tantôt de plein fouet, tantôt indirectement, cette guerre a transformé profondément les peuples qui y ont participé, les autres aussi. Elle a renversé, ou altéré, les régimes, bousculé les économies, bouleversé les sociétés, remanié de fond en comble le système des relations internationales, modifié celui des forces politiques. (...)

A  quelle date conviendrons-nous que le XXème siècle a pris fin, indépendamment du moment imposé par l'arithmétique ? Il y a dix ans, la réponse ne faisait aucun doute pour personne : le 9 novembre 1989 (chute du mur de Berlin). Ce jour-là, l'opinion unanime dans le monde entier a eu le sentiment de vivre un événement historique et la certitude que se fermait un cycle (...).

Depuis, un événement inouï est venu bouleverser la perspective et remettre en question jusqu'à la définition du vingtième siècle : les attentats du 11 septembre 2001 auxquels l'opinion mondiale octroya d'emblée une importance historique au moins aussi grande qu'au 9 novembre 1989, relativisant ipso facto la portée de celui-là.

(Réné Rémond. Le XXème siècle de 1914 à nos jours, Seuil, 2002)

Plan de l'ouvrage :

Partie I. : D'une guerre à l'autre (1914-1939)

Partie II : La seconde Guerre mondiale et l'après-guerre


 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :