Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Michèle Barrière, Meurtres au Potager du Roy, un roman noir et gastronomique sous Louis XIV, Agnès Vienot Editions, 2009

Table :

Le roman - Les personnages - Petit rappel historique sur l'Angleterre - La Royal Society of Sciences - La VOC - Le Potager du Roi - Bibliographie - La cuisine au temps de Louis XIV : Le maître mot : le naturel - Les légumes et les fruits - Le goût pour les garnitures - Techniques nouvelles - Thé, café, chocolat - Ne pas chercher - Service à la française - Les cuisiniers et leurs livres - Carnets de recettes

Avertissement :

"Cette histoire fait apparaître des personnages qui ont bel et bien existé dans l'Europe de la fin du XVIIème siècle : Jean-Baptiste de La Quintinie, Nicolas de Bonnefons, la Princesse Palatine, Louis Audiger, le sieur Rolland, Samuel Peppys, Joseph Pitton de Tournefort, Guy-Crescent Fagon, Denis Papin, John Evelyn, John Ray, Nicolas de Blégny. NB : les formulations désuètes qu'emploient parfois ces personnages sont extraites de leurs écrits."

L'auteur : 

Michèle Barrière est membre du conseil scientifique du Slowfood France (mouvement pour la sauvegarde du patrimoine culinaire mondial), Michèle Barrière fait partie de l'association De Honestia Voluptate, fondée sur les travaux de Jean-Louis Flandrin. Journaliste culinaire pour Arte de la série Histoire en cuisine.

Quatrième de couverture : 

"Château de Versailles, mai 1683. La mode est aux jardins. Louis XIV raffole des légumes primeurs : asperges, petits pois, melons... Au Potager du Roy, puis chez un maraîcher du quartier de Pincourt à Paris, des champs de melons sont vandalisés, des jardiniers assassinés. L’existence d’un complot ne fait aucun doute. Benjamin Savoisy – premier garçon jardinier du Potager – mène l’enquête dans les coulisses de Versailles, où officient cuisiniers et maîtres d’hôtel. Elle l’entraînera jusqu’en Hollande, grande puissance coloniale réputée pour son commerce. Saura-t-il déjouer les manœuvres de séduction, percer à jour les traîtrises ?

Dans ce quatrième tome des aventures de la famille Savoisy, Michèle Barrière mêle une fois encore avec bonheur histoire, gastronomie et intrigue policière."

Extrait :

"Benjamin aperçut La Quintinie longer la côtière Nord, en compagnie de trois jardiniers. Il pressa le pas pour les rejoindre. En passant devant la Melonnière, il n'en crut pas ses yeux. Le jardin situé en contrebas afin de bénéficier de toutes les ardeurs du soleil, offrait un spectacle de désolation. Les cloches couvrant les melons pour accélérer leur maturité étaient brisées, des éclats de verre parsemaient les plates-bandes. Pis encore, les melons avaient été sauvagement écrasés, leur chair orangée éclaboussait les grandes feuilles vertes, comme des traînées de sang pâle.

Benjamin partit en courant, faisant de grands signes avec les bras. La Quintinie interrompit son discours sur la nécessité d'ébourgeonner les poiriers et vint à sa rencontre.

- Les melons, les melons, on les a tous détruits, s'écria Benjamin. C'est épouvantable ! Venez vite !

Le maître jardinier se précipita à sa suite, les sourcils froncés. Arrivé au bord de la Melonnière, la scène le fit chanceler.

- C'est un carnage lança-t-il d'une voix blanche. Pas un n'a réchappé à la fureur des vandales. Mais qui a bien pu s'acharner ainsi ?..." (p.13-14)
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :