Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bac 2021, série technique, explication d'un texte d'Aristote (Texte + Questions)
Bac 2021, série technique, explication d'un texte d'Aristote (Texte + Questions)

L'auteur :

Aristote (384-322 avant notre ère) est un philosophe grec de l'Antiquité. Il est avec Platon, dont il a été le disciple à l'Académie, l'un des penseurs les plus influents que le monde occidental ait connu. Il est aussi l'un des rares à avoir abordé presque tous les domaines de connaissance de son temps : biologie, physique, métaphysique, logique, poétique, politique, rhétorique, éthique et de façon ponctuelle l'économie. Chez Aristote, la philosophie, à l’origine « amour de la sagesse », est comprise dans un sens plus large comme recherche du savoir pour lui-même, interrogation sur le monde et science des sciences.

L'oeuvre : Les Parties des animaux (en grec ancien Περὶ ζῴων μορίων / Perì zốôn moríôn, en latin De Partibus Animalium) est un traité d'Aristote composé de quatre livres ; il présente une classification des animaux et critique les positions platoniciennes de la conception de la nature du vivant.

Le texte : 

"C’est parce qu’il est le plus intelligent des êtres que l’être humain a des mains. En effet, l’être le plus intelligent est celui qui est capable de bien utiliser le plus grand nombre d’outils : la main semble bien être non pas un outil, mais plusieurs, car c’est comme si elle était un outil pour des outils. C’est donc à l’être capable d’acquérir le plus grand nombre de techniques que la nature a donné celui des outils qui est le plus largement utile, la main

Ainsi, ceux qui disent que l’être humain n’est pas constitué correctement mais qu’il est le plus mal loti (1) parmi les animaux (parce que, dit-on, il est sans chaussures, il est nu et n’a pas d’armes pour combattre) ont tort. Les autres animaux, en effet, n’ont chacun qu’un seul moyen de se protéger et il ne leur est pas possible de le changer pour un autre, et il leur est nécessaire de toujours dormir et de tout faire comme s’ils gardaient leurs chaussures et de ne jamais déposer la protection qui entoure leur corps, ni de jamais changer l’arme dont ils ont été pourvus (2). Pour l’être humain, en revanche, il est toujours possible d’avoir plusieurs moyens de défense et d’en changer, et, de plus, d’avoir la sorte d’arme qu’il veut là où il veut. La main, en effet, devient griffe, pince, corne, lance ou épée ou toute autre arme ou outil. Elle peut être tout cela, parce qu’elle est capable de tout saisir et de tout tenir."

 

Aristote, Les Parties des animaux

 

(1) Être mal loti : ne pas avoir reçu autant de qualités que les autres.

(2) Être pourvu : disposer de quelque chose, avoir quelque chose

 

A – Éléments d’analyse :

1. En vous appuyant sur la distinction entre raison et instinct, expliquez la phrase : « En effet, l’être le plus intelligent est celui qui est capable de bien utiliser le plus grand nombre d’outils ».

2. En quoi la main est-elle « un outil pour des outils » ?

3. Pourquoi a-t-on affirmé que l’être humain « n’est pas constitué correctement » ?

4. Pourquoi, selon Aristote, les autres animaux sont-ils moins bien lotis que l’être humain ?

B – Éléments de synthèse :

1. Quelle est la question à laquelle le texte tente de répondre ?

2. Dégagez les différents moments de l’argumentation de ce texte d’Aristote.

3. En vous appuyant sur les éléments précédents, dégagez l’idée principale du texte.

C – Commentaire :

1. Quelle relation le texte établit-il entre la main et la raison ?

2. D’après ce texte, la fabrication d’outils est-elle une spécificité humaine ?

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :