Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De nouveaux aménagements enrichissent désormais le domaine national de George Sand à Nohant.

 

« Je t’ai raconté bien des fois un rêve que je fais souvent, et qui m’a toujours laissé, après le réveil, une impression de bonheur et de mélancolie. Au commencement de ce rêve, je me revois assis(e) sur une rive déserte, et une barque pleine d’amis qui chantent des airs délicieux, vient à moi sur le fleuve rapide. Ils m’appellent, ils me tendent les bras, et je m’élance avec eux dans la barque… » (George Sand, Lettre d’un voyageur)

 

Le projet développé dans le domaine national de George Sand à Nohant pour accueillir les amis de la célèbre romancière se précise avec l’ ouverture récente d’une vaste librairie, la création d’un « grenier littéraire » et l’aménagement des combles.

 

« J’ai souhaité créer une esthétique simple et raffinée, non conventionnelle, authentique, qui évoque la personnalité de George Sand, sa vie, ses passions, ses amitiés », explique le concepteur de ces nouveaux espaces,  Bruno Moinard, architecte designer et scénographe de réputation internationale.

 

Avec ses grandes ouvertures, ses magnifiques poutres, son luxe discret, la nouvelle « librairie accueil », aménagée dans la remise qui abritait les calèches,  se veut plus qu’un simple « point de vente ». Spacieuse (100m2) et  confortable avec son « boudoir » où l’on peut s’asseoir pour lire ou pour se reposer, elle propose l’ensemble de l’œuvre de George Sand éditée à ce jour, toutes les études écrites sur la romancière et sa famille et des éditions concernant les écrivains que connaissait George Sand : Gustave Flaubert, Honoré de Balzac, Prosper Mérimée, les frères Goncourt, Alfred de Musset, Alexandre Dumas, Victor Hugo...Beaucoup d’entre eux sont d’ailleurs venus à Nohant. On y trouve également des livres d’art sur le XIXème siècle, l’art de la table ou du jardin, des livres pour le jeune public, des idées de cadeaux originaux et des tentations pour les gourmands. La musique, cette grande et constante passion dans la vie de George Sand, n’est pas oubliée avec les CD des compositions de Frédéric Chopin et de Frantz Liszt et des musiques traditionnelles du Berry qu’affectionnait l’auteur des Maîtres sonneurs.

 

A l’occasion de l’inauguration de la librairie, les éditions du patrimoine ont commandé à deux artistes de la bande dessinée, le scénariste Rodolphe et le dessinateur Marc-Renier, la réalisation d’un album sur George Sand intitulé Le dernier visiteur de George Sand. Un émouvant hommage à cette créatrice à l’inspiration inépuisable dont le plus grand chef d’œuvre fut sa propre vie. Mais qui donc était ce mystérieux visiteur ? On ne l’apprend qu’en tournant la dernière page de l’album et c’est vraiment une surprise !

 

Aménagé au-dessus de la librairie, le grenier littéraire peut accueillir une centaine de personnes et proposera des salons de lecture, des rencontres, des conférences et des ateliers d’écriture. « Aux côtés de la musique à Nohant, se réjouit George Buisson, administrateur du domaine,  la littérature retrouve aujourd’hui le cœur de la maison de George Sand. Ce lieu redonnera à Nohant sa vocation littéraire et renouera avec la tradition sandienne des soirées de lecture à haute voix entre amis. »

 

Hallucinante réincarnation de George Sand, Pierrette Dupoyet, comédienne, auteur et metteur en scène, créa, le jour de l’inauguration du tout nouveau grenier littéraire, un moment d’intense émotion avec un époustouflant « one woman show ». Ce spectacle intitulé Sand, prénommée George  a été donné au festival d’Avignon et présenté dans 70 pays. Souhaitons qu’entre deux tournées à l’étranger, cette artiste exceptionnelle revienne faire escale à Nohant !

 

Le domaine de Nohant s’enrichit également d’un écran brodé confectionné par George Sand (décidément, cette femme qui plaçait le travail manuel au-dessus du travail intellectuel avait tous les talents !) et d’un portrait de Delacroix qui fut l’un des  hôtes de ces lieux.

 

L’équipe de Nohant et son administrateur, Georges Buisson, ne sont pas à court d’idées pour faire vivre ce lieu et lui donner toute l’ampleur qu’il mérite et que mérite la mémoire de George Sand (on ose à peine employer cette expression tant les lieux sont imprégnés de sa présence) ; dernière idée en date : l’aménagement d’un studio pour accueillir des écrivains en résidence.

 

Avec ces enrichissements qui s’ajoutent aux grands rendez-vous artistiques qui l’animent déjà : Fêtes romantiques de Nohant, Rencontres internationales Frédéric Chopin, Salon international de l’édition et de la revue de poésie…le domaine  national de George Sand à Nohant assume désormais en plénitude sa vocation de haut lieu national et international de la vie musicale et littéraire.

 

« …Je te l’ai dit souvent, le matin, tout fraîchement débarqué(e) de mon île inconnue, tout(e) pâle encore d’émotion et de regret, rien dans la vie réelle ne peut se comparer à l’affection que m’inspirent ces êtres mystérieux, et à la joie que j’éprouve à les retrouver… »

 

Chère George Sand, sachez que cette affection est réciproque. C’est une joie renouvelée de vous retrouver dans votre  domaine  embelli par tous ces efforts que vous avec inspirés. Vous les méritez bien !

 

 

Informations pratiques : Maison de George Sand à Nohant, 36400, Nohant (Indre), téléphone : 02 54 31 06 04 – site Internet : www.monum.fr - pour se rendre à la Maison de George Sand à partir de Bourges, prendre  la direction Châteauroux. Prendre la direction La Châtre à la hauteur d’Issoudun.

 

Partager cet article

Repost 0