Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Situé à une trentaine de kilomètres de Bourges, entre Dun-sur-Auron et Saint-Amand-Montrond, le château de Meillant est l'un des plus beaux trésors de la route Jacques Coeur : une rose, a-on dit, sur le coeur de France.

Avec ses deux façades, l'une gothique, l'autre Renaissance, son parc ombragé de frondaisons majestueuses, son écrin d'émeraude et ses eaux murmurantes, le château de Meillant a quelque chose de magique.

Il appartient depuis trente générations à une lignée qui compte d'illustres représentants : Charles d'Amboise conféra au château son aspect Renaissance et la belle Françoise-Athénaïs de Rochechouart de Mortemart, marquise de Montespan; donna huit enfants au roi Louis XIV. Il convient aussi de citer le nom de Casimir de Rochechouart (1787-1875) grâce à qui le château existe dans son état actuel.

Au XVIIIème siècle, Meillant devint la propriété d'Armand-Joseph de Béthune-Chârost ; ce grand seigneur éclairé et philanthrope développe l'agriculture, améliore la qualité du cheptel, crée des ateliers pour les enfants abandonnés et fonde un hôpital à Meillant. Sa popularité lui permet de survivre à la Révolution.

Un plaque commémorative rappelle que durant la Seconde Guerre Mondiale, de juillet à septembre 1944, les parents de l'actuel propriétaire recueillirent et soignèrent, dans le château transformé en hôpital clandestin, des maquisards blessés.

Le château de Meillant se rattache aux grandes constructions gothiques de la région : châteaux d'Amboise et de Blois, palais Jacques Coeur, palais du duc de Berry à Bourges. Le visiter, c'est aller d'émerveillements en émerveillements : la façade Renaissance du corps de logis, percée de fenêtres à meneaux, la "tour du lion", avec ses blasons, ses mystérieux emblèmes et ses guetteurs, le lit de justice et ses "marmousets", ces petits personnages hauts en couleur issus de l'imaginaire médiéval, la galerie des Césars, la somptueuse salle à manger tapissée de cuir de Cordoue, la chambre du cardinal d'Amboise et son décor digne d'un roi, le grand salon avec ses tapisseries de Bruges et sa galerie pour les musiciens, la riche bibliothèque, la salle des gardes, la salle Louis XI et sa cheminée ornée des armes royales : un hérisson d'or ("Qui s'y frotte s'y pique") et douze fois la lettre L... La chapelle et ses vitraux du XVIème siècle.

Le propriétaire actuel, Aimery de Rochechouart, marquis de Mortemar, vit et travaille à Meillant et ne craint pas de "déroger" en exerçant des activités jadis réservées aux membres du Tiers Etat : agriculture, élevage, sylviculture... Mais il se veut par dessus tout, "conservateur de Meillant", qu'il entretient et restaure tout au long de l'année.

D'autres surprises attendent le visiteur : dans le parc, au détour d'un sentier, l'adorable maison des enfants, peuplée de poupées et d'ours en peluches, avec sa petite table, ses petites chaises et sa dînette, son évier, sa cuisinière et son poêle en réduction.

Un parcours propose de faire découvrir, à travers des maquettes et des objets miniatures le décor de la vie quotidienne du Moyen-Âge à nos jours, un village médiéval avec ses maisons à pans de bois et son château-fort, le début de l'imprimerie dans un atelier vers 1450, un château Renaissance où se prépare un somptueux festin, un hôtel particulier du XVIIème siècle... Chaque objet est une reconstitution fidèle et unique.

On peut voir également à Meillant une intéressante collection d'attelages et de voitures anciennes.

Rendez-vous à Meillant pour respirer le parfum magique de cette "rose sur le coeur de la France".



Château de Meillant, 18000, Meillant ; ouvert tous les jours du mois de février au mois de novembre de 9 h. 30 à 18 h. sans interruption (de 9 h. 30 à 12 h. et de 14 h. à 17 h.30 du 15 septembre au 15 novembre) - téléphone : 02 48 63 32 05 -

Partager cet article

Repost 0