Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Artiste de renommée internationale, Alain Vuillemet est né à Paris en 1947. Il expose ses premières sculptures en 1974, au Musée national d'art moderne à Paris, lors du salon de mai. Durant les quinze années qui suivent, ses oeuvres sont régulièrement présentées en France et à l'étranger : Dallas, Lausanne, Luxembourg, Madrid, Milan, New-york...

En 1994, il invente un concept nouveau, la sculpture musicale, et expose une création intitulée Metallophonie au Palais du CNIT à Paris-Défense.

Depuis fin 1996, il a fui "la jungle urbaine parisienne" (comme il le dit lui-même) et s'est installé au coeur de l'Yonne, entre Puisaye et Gâtinais, dans cette campagne attachante qu'il affectionne depuis toujours.

Comme en témoignent les titres de plusieurs de ses oeuvres : Supergravitation, Demi-lune, Planète déchue, Trous noirs, Alain Vuillemet puise une partie de son inspiration dans une rêverie poétique et esthétique inspirée par l'astrophysique contemporaine et par les théories d'Albert Einstein sur la courbure de l'espace-temps.

Ses matériaux de prédilection sont l'acier poli et, plus récemment, l'inox. Sa technique est celle des métaux en feuille et de la chaudronnerie et son ciseau de sculpteur est une presse de cinquante tonnes !

Contrairement à certaines oeuvres de César, à qui on l'a parfois comparé, Alain Vuillemet ne crée pas de formes aléatoires.

"Calmes blocs ici-bas chus d'un désastre obscur", ces lumineuses enchanteresses font chanter l'espace qui se réjouit autour d'elles. Sobres et sereines, d'une grande beauté plastique, hantées par la variation perpétuelle de l'ombre et de la lumière, elles offrent au regard et au toucher une douceur satinée et apaisante et procurent un sentiment d'envol et
d'équilibre.

Alain Vuillemet : Ferme du Château de Fourolles, Saint-Aubin-Châteauneuf, 89110 (Yonne)



 

Partager cet article

Repost 0