Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

omc.jpg

 

Hier soir, au moment où j'allais éteindre mon ordinateur : clac ! tout s'éteint et la moitié de la maison est plongée dans le noir. 


Je descends dans mon garage pour regarder le tableau électrique ; il n'y a pas de fusibles, mais un "disjoncteur différentiel" dont le levier était impossible - et pour cause - à relever.

 

Un électricien est venu cette après-midi et m'a expliqué que ça arrivait sans arrêt (sauf que d'autres, qui n'ont pas ce type de disjoncteur, y passent, les risques d'incendie étant très importants)

 

L'embout de ma rallonge électrique de fabrication chinoise avait tout simplement grillé. L'électricien m'a expliqué que c'était dû à un défaut de fabrication bien connu... des électriciens, mais apparemment pas des énarques qui nous gouvernent.

 

Quant à l'Organisation mondiale du commerce, j'imagine qu'elle s'est fiche et qu'ils nous diront que ce n'est pas leur rôle. Ce n'est pas non plus, apparemment, le rôle du gouvernement français et de ses fonctionnaires (payés par nos impôts), valets de la commission européenne et de l'Organisation mondiale du commerce.

L'électricien m'a changé l'embout et j'ai branché la rallonge sur une autre prise (l'autre étant complètement fichue). Et comme vous pouvez le constater - je touche du bois - ça marche !

Non seulement la commission européenne organise la casse du service public et la concurrence généralisée de tous les services, mais en plus l'OMC nous oblige sous peine de sanctions (ces gens-là n'ont que le mot sanction à la bouche) à'accepter n'importe quelle saleté venue de n'importe où.

J'ai eu une conversation très intéressante avec l'électricien qui a voté NON au référendum sur le projet de constitution européenne (il pense, comme moi, que nous ne sommes plus dans une démocratie, mais dans une dictature) et qui est d'une lucidité confondante sur la situation, notamment sur l'appauvrissement des classes moyennes et populaires à cause de l'euro., la casse des services publics et la disparition des frontières.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :