Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fink.jpg

 

Eugène Fink, Le jeu comme symbole du monde (Spiel als Weltsymbol),  traduit par Hans Hildenberg et Alex Lindenberg, "Arguments", Les Editions de minuit, 1966

 

"Il peut paraître étrange que l'on prenne le jeu pour thème d'un traité de philosophie. Selon l'idée que l'on se fait couramment de celle-ci, on ne peut guère rapprocher la rigueur et le sérieux de la pensée abstraite de la tranquille gaité du jeu qui se plaît à des représentations imagées. Jeu et pensée semblent ressortir à des attitudes opposées de l'existence. La naïveté du jeu qui mêle, sans s'en soucier, réalité et fantaisie et qui n'est pas "contaminé par la pâleur de la pensée" n'est-elle pas fort éloignée de tout examen critique et circonspect des choses, consistant à se demander sceptiquement si elles sont, ce qu'elles sont et comment elles sont ?

 

L'étrange, dans notre tentative de méditer sur le jeu, réside bien en ceci : il s'agit d'interroger un phénomène qui paraît se distinguer par le fait qu'en lui-même il est en dehors de toute question.  

 

"Retrouvant certaines intuitions centrales d'Heraclite et de Nietzsche, les prolongeant et les systématisant, Eugen Fink tente de relier en un tout différencié jeu cosmique et jeu humain ; il interroge en ce sens magie et mythes, religions et cultes, philosophie et vie. Dépassant la distinction tranchée entre ludique et sérieux."

 

 

finkeugen.jpg

 

Eugen Fink est né à Constance. Il étudie tout d’abord à Münster et Berlin, puis à Fribourg-en-Brisgau. Il soutient sa thèse sous la double direction de Husserl et de Heidegger. Après le départ en retraite de Husserl, en 1930, il fait partie du cercle étroit de ses proches.


En 1933, Fink choisit de devenir le secrétaire privé de Husserl plutôt que d’embrasser la carrière universitaire. Il participe à l’élaboration des textes de Husserl.


En 1938, le père Van Breda transfère à Louvain les manuscrits de Husserl. Fink prend part, avec Landgrebe, aux premiers travaux des Archives Husserl nouvellement créées. Lorsque la guerre éclate, tous deux sont internés en France. Après l’invasion, Fink est enrôlé dans l’armée allemande.


Fink soutient son habilitation à Fribourg en 1946. Il enseigne à l’Université et à l’Institut pédagogique de Fribourg. Il est également actif au sein de divers organismes d’éducation populaire.


Il dirige les Archives Husserl de Fribourg, depuis leur fondation en 1950, à 1971, année de sa retraite.


Il meurt d’une attaque en 1975.


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :