Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

creche.jpgA Child of the Snows

There is heard a hymn when the panes are dim,

And never before or again,
When the nights are strong with a darkness long,
And the dark is alive with rain.

Never we know but in sleet and in snow,

The place where the great fires are,
That the midst of earth is a raging mirth
And the heart of the earth a star.

And at night we win to the ancient inn

Where the child in the frost is furled,
We follow the feet where all souls meet
At the inn at the end of the world.

The gods lie dead where the leaves lie red,

For the flame of the sun is flown,
The gods lie cold where the leaves lie gold,
And a Child comes forth alone.

G.K. Chersterton

Tentative de traduction :

Un enfant des neiges

Un cantique s'élève sous les vitres sombres,

Et jamais avant ni depuis,
Quand les nuits sont longues et que persiste l'ombre,
Et que l'ombre danse avec la pluie.

Nous ne voyons jamais qu'à travers un voile,

Le lieu où brûlent les grands feux.
Que le centre de la Terre est un chahut joyeux
Et que son coeur est une étoile.

Et la nuit venue nous gagnons la crèche

Où l'enfant dans le givre est couché,
Nous suivons les pas où les âmes se cherchent
Vers l'auberge de l'éternité.

Les dieux gisent froids parmi les feuilles pourprées,

Car la flamme du soleil s'éteint,
Les dieux gisent froids parmi les feuilles dorées.
Et seul, un Enfant s'en vient.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :