Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

File:Bourges Marais 130809-1.jpg

 

 

Dimanche 2 février au Moulin de la Voiselle avait lieu l'assemblée générale de "Patrimoine Marais", association des usagers des Marais de l'Yèvre et de la Voiselle. Tous les candidats à la mairie de Bourges, ainsi que le président du conseil général et le député du Cher étaient présents, ce qui montre la détermination des élus et des futurs élus, toutes tendances confondues, à défendre ce joyau du patrimoine de Bourges.

 

A l'ordre du jour : la poursuite des travaux de curage, la sécurité, l'immatriculation des barques, les problèmes des friches et du brûlage. Il a été aussi question d'un redoutable "alien" : l'écrevisse de Louisiane.

 

Première association maraichère des marais classés de Bourges, l'association des usagers des marais de l'Yèvre et de la Voiselle ("Patrimoine Marais") a été crée en 1971. Elle s'est donnée pour mission de d éfendre et de préserver les intérêts généraux des marais, de leur environnement et des usagers.


Patrimoine marais a obtenu le classement des marais de Bourges en 2003 comme patrimoine environnemental remarquable.


les barques des marais de BOURGES 11

 

Monde secret , monde des eaux calmes et des vertes frondaisons, les Marais de Bourges constituent un incomparable espace de détente et de nature au pied de la vieille ville , à quelques centaines de mètres du chevet de la cathédrale


Avec leur abondance de légumes et de fleurs, ces 135 ha de parcelles amoureusement cultivées par leurs propriétaires offrent l'image d'un lieu de convivialité et de promenade dans une nature préservée.


Un peu d'histoire : Les terrains marécageux qui entouraient Bourges ont longtemps assuré la défense de la ville. Au XVIIème siècle, les jésuites achètent une partie de ces "marais" et les louent à des particuliers qui les transforment en parcelles cultivables..


 

Avec la Révolution et la vente des biens nationaux, cette mise en culture s'intensifie : les maraîchers ou "maretiers" alimentent la ville en fruits et légumes pendant trois siècles.


Au milieu du XXe siècle, avec le changement des modes de production et de distribution, la profession décline pour disparaître dans les années 1970.


Aujourd'hui exploités en jardins familiaux, les Marais de l'Yèvre et de la Voiselle ont été classés en 2003 sur la liste des Monuments Naturels et des Sites. (source : mairie de Bourges)

 


 

 




 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0