Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

On assiste à la montée inexorable de l'Extrême-Droite (merci, François Mitterrand) qui a failli "passer" en 2002 et qui va peut-être faire un carton en 2012 (Marine Le Pen donnée à 20% des intentions de vote devant Nicolas Sarkozy (19%), présente au deuxième tour des présidentielles.

 

 

Les mêmes causes produisent les mêmes effets : une crise qui vient des Etats-Unis, le pouvoir d'achat en berne, le sentiment d'abandon des classes moyennes, une Europe qui se désagrège et l'intégration problématique des jeunes immigrés.

 

La rupture de Nicolas Sarkozy avec le gaullisme historique, la trahison par la Gauche de l’École républicaine d'une part, et les promesses non tenues du Discours de Maison-Alfort, d'autre part - ont pour conséquences la récupération de ces thèmes par l'Extrême-Droite.

Par un tour de passe-passe idéologique : ils vont jusqu'à s'appuyer sur les travaux d'historiens juifs comme Simon Epstein qui a montré le ralliement d'une partie de la Gauche pacifiste et philosémite d'avant-guerre à la politique de collaboration (Un Paradoxe français), les membres ou les sympathisants du FN nous expliquent que le Front national incarne désormais l'héritage de la Résistance.

 

Les révélations de Simon Epstein portent sur la question du "pacifisme", dont Clement Atlee, le ministre de Winston Churchill disait qu'elle était "une posture d'hédonistes irresponsables".

Se servir aujourd'hui contre la Gauche indistinctement et en faveur du FN des travaux de Simon Epstein, et bien qu'il y ait effectivement eu un certain nombre d'hommes de Gauche, dont des  membres de la LCA, l'ancêtre de la LICRA, qui passèrent du pacifisme à la Collaboration : René Belin, Gaston Bergery, Georges Bonnet, Gratien Candace, Charles Pivert, Eugène Frot, Marcel Déat, Jacques Doriot, sans oublier un certain nombre d'intellectuels et d'artistes, relève de l'imposture intellectuelle.

 

D'autres travaux ont montré, a contrario, le rôle idéologique déterminant de la Droite nationaliste antidreyfusarde (Barrès, Drumont, Maurras) dans la constitution d'un courant "révolutionnaire" ("La Révolution nationale") antirépublicain et antisémite, favorable au fascisme, même s'il est vrai que des hommes de Droite comme d’Estienne d’Orves, Rémy, Pierre Fourcaud, Maurice Duclos, André Dewavrin, les frères François et Henri d’Astier de la Vigerie, etc. ont été parmi les initiateurs de la Résistance française.

 

Comme le dit assez justement Maxime Tandonnet : "Le livre de Simon Epstein renverse un pilier idéologique de la pensée dominante depuis 1945. Il montre l’ambivalence de certains sentiments humanitaires affichés et souligne à quel point les professions de foi humanistes et la bonne conscience anti-racistes ne conduisent pas forcément au choix du courage et de la générosité."

 

Mais il n'incite pas pour autant à faire porter la responsablité de la collaboration à l'ensemble de la Gauche.


Ceci dit, il est impardonnable de la part de "l'UMPS" d'avoir laissé le Front National s'emparer de thèmes comme la défense de l'Ecole ou de la laïcité.

 

La responsabilité du Président de la République est indiscutable, du manque de tenue aux promesses non tenues, mais aussi de tous ceux qui se sont accommodés de l'effondrement de l'Ecole républicaine ou qui y ont contribué avec pour résultat l'émergence d'une majorité bruyante d'illettrés, veules, incultes et sans mémoire (je ne vais pas me faire des amis sur ce coup-là, mais des amis, je préfère ne pas en avoir trop), les marchands d'illusions, les amuseurs qui s'amusent de tout et surtout du pire, les cyniques comme ce Cottard que décrit si bien Albert Camus dans La Peste et que réjouit le malheur, le culte exclusif de l'argent et de ceux qui en ont, le mépris des "forts" sans idéal pour les "faibles" sans espoir...

 

Et maintenant la Peste est à nos portes. J'aurais rêvé d'autre chose pour mon pays, mais peut-être est-ce Walter Benjamin qui a raison : "L'Histoire n'est qu'une succession de désastres."

 

Je ne peux que le constater, mais je n'ai pas le droit de l'accepter.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :