Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Robin Guilloux

Ce blog a pour ambition de faire connaître et apprécier la région Centre et en particulier la ville de Bourges. Je souhaite y faire partager mes goûts pour la poésie, la littérature, la peinture, le cinéma... J'y aborde également des questions qui me tiennent à cœur, souvent liées à l'actualité, en particulier le système scolaire (je suis enseignant), mais aussi la politique au sens large du terme et les problèmes de société.

Michel Tournier : "Vendredi ou la vie sauvage" (6ème-5ème)

Publié le 19 Janvier 2010 par Robin Guilloux

vendredi


En rangeant de vieilles archives, je suis tombé sur un questionnaire, toujours pour les collègues intéressés, sur "Vendredi ou la vie sauvage" de Michel Tournier, adaptation par l'auteur, pour un public plus jeune, de "Robinson ou les limbes du Pacifique".

Mon questionnaire comporte deux parties : "Avez-vous bien lu ?" et "Avez-vous bien compris ?" :

A) Avez-vous bien lu ?
 
1) Comment s'appelle le bateau à bord duquel Robinson échoue sur l'île ?  

2) Quel nom Robinson donne-t-il à l'île ?  

3) Comment s'appelle son chien ?

4) Quel nom donne-t-il au bateau qu'il construit pour quitter l'île ?

5) Pourquoi Robinson renonce-t-il à son projet d'évasion ?

6) A quelle tribu Vendredi appartient-il ?

7) Comment Vendredi fait-il exploser la grotte ?

8) Comment s'appelle le roi des chèvres ?

9) Comment s'appelle l'instrument de musique fabriqué par Vendredi avec la dépouille du bouc ?

10) Combien de temps s'est-il écoulé entre l'arrivée de Robinson sur l'île et celle du Whitebird ?
 
11) Quel important événement (mentionné dans le roman) s'est-il produit entre temps ?

12) Comment s'appelle le jeune mousse du Whitebird ? Quelle est sa nationalité ? Quel surnom Robinson lui donne-t-il ?

B) Avez-vous bien compris ?

1) Résumer la situation initiale du roman
 
2) Qui est le narrateur ?
 
3) Comment se traduisent chez Robinson la volonté de survivre et la tentation du désespoir ?

4) Pourquoi Robinson ne peut-il plus sourire ? Comment réapprend-il à sourire ?

5) Pourquoi Robinson se donne-t-il des obligations ?

6) Comment se comporte-il envers Vendredi ?

7) Pourquoi Robinson est-il au fond "soulagé" par l'explosion de la grotte ?

8) Comment Vendredi se comporte-t-il envers les animaux ?

9) Que veut dire "mener le jeu" ? En quoi Vendredi mène-t-il désormais le jeu  après l'exposion de la grotte ?

10) Enumérez les différents jeux auxquels se livrent Robinson et Vendredi.
 
11) Quelle est la situation finale du roman ?

12) Pourquoi Vendredi part-il sur le Whitebird ?

13) Pourquoi Robinson reste-t-il sur l'île ?

14) Essayez de retrouver les étapes de l'initiation de Robinson à la "vie sauvage".

Eléments de réponse :

Au départ, Robinson ne considère pas Vendredi comme un égal, ni même comme un homme à part entière. Il s'emploie à refaire son éducation en l'obligeant à changer ses habitudes alimentaires, à s'habiller à l'européenne ("Tu ne dois pas te promener tout nu", "Maintenant tu ressembles à un être humain."), en lui apprenant à parler l'anglais, mais lui ne cherche pas à connaître la langue de Vendredi. Sans doute ne considère-t-il pas cette langue comme une "vraie" langue, et enfin en essayant de le convertir à sa religion (l'anglicanisme).

Il ne cherche à aucun moment à communiquer vraiment avec Vendredi ; il pense avoir tout à lui apprendre et rien à apprendre de lui. Il est ancré dans le sentiment de sa supériorité, représentant de la "vraie" culture, de la "vraie" civilisation, de la "vraie" religion.

Les qualités qu'il attribue à Vendredi sont plutôt celles d'un animal domestique que d'un être humain ("bon", "sincère", "dévoué") et il le traite davantage comme un enfant que comme un homme adulte.

Tout le roman, à partir de l'explosion de la grotte est l'évocation du "désapprentissage" de Robinson et de l'ouverture à l'autre, à Vendredi qui va désormais "mener le jeu".

Robinson se met à l'école de Vendredi pour le comprendre et pour saisir en lui-même sa "part manquante" : le sens du jeu, le sentiment du présent, l'insouciance, l'humour, la réduction des besoins, la simplification de l'existence...


Mais Vendredi ne reste pas sur l'île, il repart sur le "bel oiseau blanc", le Whitebird, comme si chacun partait à la recherche de ce qu'il ne connaissait pas : Robinson de la "vie sauvage" et Vendredi de la civilisation (qu'il prend comme un jeu). De toutes façons, pour Robinson, il est trop tard.

Mais Robinson ne restera pas tout seul puisque le jeune mousse maltraité du Whitebird s'échappera du bateau pour le rejoindre.


tournier.jpg
Commenter cet article

Istichane 24/03/2013


Merci, demain j'ai controle et exposer tu ma beaucoup aider   

nada 28/10/2014

troos cooollllllllllllllllllllllllllllllllll

inconnu 30/10/2014

Merci car grâce à vous j'ai pus réaliser ma redaction

max 01/11/2014

g une question repondez vite svp
Robinson s'était attaché à l'élément terrestre;quel est l'élément dont relève Vendredi? Répondez en citant 3 activités de l'Indien

Grego 14/12/2014

Merci je suis sur de réussir mon contrôle grâce à vous !!!