Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

• L’UPR a été créée en mars 2007 par François ASSELINEAU, inspecteur général des finances et ancien Délégué général à l’intelligence économique, limogé parce qu’il avait annoncé au gouvernement, dès 2004,la crise financière mondiale et la non-viabilité de l’euro. Viré de son poste parce qu’il disait la vérité !


• L’UPR compte en outre, parmi ses adhérents, des salariés de banques et des experts financiers. Ils savent tous que l’euro est condamné et que d’autres crises ruineuses sont inéluctables, en Grèce, en Irlande, au Portugal, en Espagne, en France et ailleurs. Il savent tous que l’euro finira par exploser, comme ont toujours explosé toutes les monnaies supranationales de l’histoire.


• Grâce à leur concours, l’UPR est le seul mouvement politique français à avoir réfléchi et à proposer un processus très concret de sortie de l’euro et de retour au franc, après avoir étudié les nombreux exemples historiques comparables (real espagnol, couronne austro-hongroise, rouble soviétique, etc.).


• Dans les jours suivant l’accession au pouvoir d’un gouvernement UPR, la France informera ses partenaires européens et le reste du monde de la décision souveraine des Français de quitter l’Union européenne ET de sortir de l’euro, conformément aux dispositions légales de l’article 50 du traité sur l’UE.


Attention ! Contrairement à ce que veulent faire croire quelques démagogues, il est impossible de sortir légalement de l’euro sans sortir AUSSI de l’Union européenne : les traités ne le prévoient pas.


• Au cours des semaines suivantes, le gouvernement UPR lancera un appel d’offres pour la fabrication des pièces et billets de notre nouvelle monnaie nationale, le FRANC, avec des contraintes de sécurité et de délai.


• Dans les 3 mois, l’État passera commande des pièces et billets aux entreprises retenues.


• Avant 8 mois, les nouveaux billets et pièces en FRANCS seront mis en circulation, au taux de rétroconversion de 1 franc pour 1 euro. Le coût de fabrication sera très facilement compensé par les économies budgétaires colossales que nous réaliserons en sortant de l’UE et de l’euro.


• Nous avons aussi réfléchi au traitement des dettes et créances des résidents et des non-résidents, aux produits dérivés, aux relations entre banques centrales. Quant au stock d’or de la Banque de France, pas de souci, il est toujours en France. Notre sortie de l’euro nous en fera récupérer la propriété juridique.


• Il est grand temps d’arrêter le désastre car le pire est encore devant nous. Sortir de l’euro et recréer le franc, c'est parfaitement possible et seule l’UPR y a réfléchi sous tous ses aspects. Seule l’UPR vous le propose, de façon légale et technique, et avec le plus grand sens des responsabilités.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :