Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

"Chacun d'entre nous rêve, et probablement de quatre à cinq fois par nuit. Mais un rêve qui s'évanouit est comme un fruit qu'on n'a pas cueilli. Un rêve qui n'est pas interprété est comme une lettre qui n'a pas été lue. Toi qui rêves, mon frère, ne raconte pas ton rêve à un inconnu ; ne laisse pas quelqu'un dont tu ignores les intentions énoncer des vérités sur toi à partir de ton rêve. Car le rêve se réalisera à partir de la parole de l'interprète.

 

J'ai voulu écrire ce livre comme un guide d'interprétation des rêves, pour aider chacun d'entre nous dans les moments difficiles qu'il nous arrive de traverser. Ce livre est constitué de ma propre expérience de thérapeute, au cours de laquelle il m'est souvent arrivé, comme à la plupart de mes collègues, d'interpréter des rêves. Formé à la psychanalyse, j'ai toujours été convaincu que le rêve appelait par nature une interprétation. Rêver, c'est toujours et partout recevoir une interprétation !

 

J'ai également cherché, dans ce livre, à croiser les données les plus récentes des disciplines les plus variées comme la neurophysiologie du rêve, la psychophysiologie, l'anthropologie sur le traitement traditionnel du rêve dans différentes cultures, la psychanalyse, mais aussi la mythologie." (Tobie Nathan)

 

 

 

 

Tobie Nathan (né en 1948) est le représentant le plus connu de l'ethnopsychiatrie en France. Il est professeur de psychologie à l’Université de Paris VIII, diplomate et écrivain.


Né en Égypte, au Caire il fait ses études en France et obtient un doctorat en psychologie (1976) puis un doctorat ès lettres et sciences humaines (1983). Il devient ensuite successivement assistant, puis maître-assistant à l'Université de Paris XIII, et depuis 1986, professeur de psychologie clinique et pathologique à l'Université de Paris VIII.

 

Tobie Nathan s'est intéressé à la psychanalyse, puis aux psychothérapies et à l'ethnopsychiatrie. Toujours concerné par les liens entre psychopathologie, pratiques cliniques et environnement social, il a également une pratique d'expertise – il est expert près la Cour d'appel de Paris. Il a créé la première consultation d'ethnopsychiatrie en France, en 1979, dans le service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent de l'Hôpital Avicenne (Bobigny), alors dirigé par le professeur Serge Lebovici, psychanalyste et pédopsychiatre

Il a fondé en 1993 le Centre Georges-Devereux, centre universitaire d'aide psychologique aux familles migrantes, au sein de l'UFR « Psychologie, pratiques cliniques et sociales » de l'Université de Paris VIII – centre qu'il a dirigé de 1993 à 1999. Ce centre est en France le premier lieu universitaire de clinique psychologique au sein d'une UFR ou d'un département de psychologie.


Sous l'égide de Georges Devereux, il a fondé, en 1978 la première revue francophone d’ethnopsychiatrie – Ethnopsychiatrica qui a paru de 1978 à 1981. Puis il a fondé en 1983 La Nouvelle Revue d'ethnopsychiatrie qui a livré 36 numéros de 1983 à 1998 – aux éditions de la Pensée sauvage, à Grenoble. Depuis février 2000, il dirige une nouvelle revue, Ethnopsy / Les mondes contemporains de la guérison, aux Empêcheurs de penser en rond, Le Seuil, Paris.

 

De 1996 à 2000, il a dirigé l'UFR de « Psychologie, pratiques cliniques et sociales » de l'Université de Paris VIII, et de 2000 à 2003, l'Institut d'enseignement à distance (IED) de l'Université de Paris VIII.


De février 2003 à août 2004, il a dirigé la Délégation de l'Agence universitaire de la Francophonie pour l'Afrique des Grands Lacs, à Bujumbura (Burundi). De 2004 à 2009, il a été Conseiller de coopération et d'action culturelle près l'Ambassade de France en Israël à Tel-Aviv, et depuis septembre 2009 à Conakry en Guinée.


Il est aussi romancier et a publié cinq romans. (source : Babelio)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :