Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bac philo 2018, série L, texte de Schopenhauer + questions

Pour accéder au texte et aux questions : cliquer sur le lien.

Expliquer le texte suivant :

"Souvent nous ne savons pas ce que nous souhaitons ou ce que nous craignons. Nous pouvons caresser un souhait pendant des années entières, sans nous l’avouer, sans même en prendre clairement conscience ; c’est que l’intellect n’en doit rien savoir, c’est qu’une révélation nous semble dangereuse pour notre amour-propre, pour la bonne opinion que nous tenons à avoir de nous-mêmes ; mais quand ce souhait vient à se réaliser, notre propre joie nous apprend, non sans nous causer une certaine confusion, que nous appelions cet événement de tous nos vœux ; tel est le cas de la mort d’un proche parent dont nous héritons.

Et quant à ce que nous craignons, nous ne le savons souvent pas, parce que nous n’avons pas le courage d’en prendre clairement conscience. Souvent même nous nous trompons entièrement sur le motif véritable de notre action ou de notre abstention, jusqu’à ce qu’un hasard nous dévoile le mystère. Nous apprenons alors que nous nous étions mépris sur le motif véritable, que nous n’osions pas nous l’avouer, parce qu’il ne répondait nullement à la bonne opinion que nous avons de nous-mêmes. Ainsi, nous nous abstenons d’une certaine action, pour des raisons purement morales à notre avis ; mais après coup nous apprenons que la peur seule nous retenait, puisque, une fois tout danger disparu, nous commettons cette action."

Arthur Schopenhauer, Le Monde comme volonté et comme représentation (1818) 

Philosophe allemand issu d'une riche famille de banquiers. Arthur Schopenhauer vit en célibataire, sans responsabilité sociale, enclin à la mélancolie et au cynisme. Il expose sa philosophie, très tôt élaborée, dans son ouvrage majeur Le Monde comme volonté et représentation (1819) qui ne connaîtra le succès qu'après sa réédition, bien plus tard. 

Questions sur le texte :

1. Quelle est la thèse de l'auteur ?

2. Quels sont ses arguments ?

3. Quel exemple donne-t-il ?

4. "Nous ne savons pas ce que nous souhaitons ou ce que nous craignons" : en quoi cette affirmation est-elle paradoxale ?

5. Expliquer "c'est que l'intellect n'en doit rien savoir ?"

6. A quoi s'oppose "l'intellect" ?

7. Expliquer "amour propre" ; à quel moraliste français du XVIIème siècle cette expression fait-elle penser ?

8. En quoi la thèse de Schopenhauer est-elle proche de la conception spinoziste du libre-arbitre ?

9. En quoi la thèse de Schopenhauer préfigure-t-elle la notion psychanalytique "d'inconscient" ?  

10. Selon Schopenhauer, connaissons-nous toujours les causes qui nous font agir ? Pourquoi ?

11. Étudiez l'exemple que donne Schopenhauer (la mort d'un proche parent dont nous héritons)

12. Quelle différence y a-t-il entre un "motif" et un "mobile" ?

13. Quelle relation Schopenhauer établit-il entre la "morale" et la "peur" ?

14. Quel est l'enjeu de ce texte ?

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :