Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean-Claude Guillebaud, Comment je suis redevenu chrétien

Jean-Claude Guillebaud, Comment je suis redevenu chrétien, Editions Albin Michel, 2007

Table des matières : 

Ouverture - Premier cercle : Les sources de la modernité - Deuxième cercle : La subversion évangélique - Troisième cercle : La Foi comme décision.

L'auteur :

Écrivain, journaliste et éditeur, il a notamment publié, en "Points-Essais", La Force de conviction (2006), Le Goût de l'avenir (2006), La Tyrannie du plaisir (2007), La refondation du monde (2008) et Le Commencement d'un monde (2010). À partir de 1995, il publie une série de six gros essais de sciences humaines sous le titre générique Enquête sur le désarroi contemporain. Dans ces ouvrages, traduits pour certains dans plusieurs pays et plusieurs fois primés, il s'efforce de comprendre et faire comprendre dans un langage accessible les immenses mutations du monde contemporain : mutations économique (la mondialisation), géopolitique (l'Occident n'est plus le centre du monde), numérique (qu'il compare au surgissement d'un sixième continent, Internet, génétique (la remise en cause des structures de la parenté), écologique (qui rend impossible dans un proche avenir de perpétuer notre façon de vivre en pillant la planète) et spirituelle (avec le prétendu « retour » du religieux). À partir de 2007, il renoue avec la foi chrétienne et publie Comment je suis redevenu chrétien, suivi dix ans plus tard, en 2017 de La Foi qui reste.

Quatrième de couverture :

"Ma démarche ne participait ni de l'effusion mystique, ni de la nostalgie, ni même de la quête spirituelle, comme on dit maintenant. C'est d'abord la raison qui me guidait. Par elle, je me sentais peu à peu ramené au christianisme. Cette réflexion a d'abord été très périphérique par rapport à la foi, puis les cercles de ma curiosité se sont rapprochés du noyau central, celui de la croyance proprement dite. J'en suis là. Je ne suis pas sûr d'être redevenu "bon chrétien", mais je crois profondément que le message évangélique garde une valeur fondatrice pour les hommes de ce temps. Y compris ceux qui ne croient pas en Dieu."

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :